Partagez cet article :

Aigle Azur a reçu pas moins de 14 offres de reprise dont 3 plus ambitieuses qui visent à reprendre une grande partie de l'activité et du personnel...

Aigle Azur a reçu pas moins de 14 dossiers de reprise lundi dont 3 offres principales dont l'une d'Air France, la seconde de Lionel Guérin et la 3ème de Gérard Houa.

Air France serait intéressée à reprendre les lignes vers l'Algérie et le Liban ainsi que le personnel opérationnel navigant et au sol hormis le personnel adminitstratif.

Air France aurait proposé d'investir 15 millions d'euros et de reprendre jusqu'à 70% des salariés français soit environ 800 salariés.

Pour les personnes licenciées une offre de re-classement serait proposée.

Le groupe Dubreuil proposerait également d'injecter 15 millions d'euros mais ne garderait que 106 salariés. Le groupe serait plutôt intéressé par l'activité long-courrier d'Aigle Azur au contraire d'Air France. Il serait ouvert à reprendre les deux A330 de la compagnie ainsi que leurs équipages. Mais ils seraient réembauchés avec un nouveau contrat de travail, de nouvelles conditions

L'offre combinée et complémentaire d'Air France et du groupe Dubreuil permettrait de reprendre quasiment la totalité de l'activité et du personnel d'Aigle Azur.

Gérard Houa toujours prêt à investir 15 millions d'euros

Gérard Houa actionnaire actuel d'Aigle Azur qui avait été à l'origine de la fronde contre l'ancien CEO Frantz Yvelin a fait une offre encore plus globale via sa société Lu Azur. Il détient aujourd'hui 20% du capital de la compagnie. Il propose de reprendre l'ensemble de la compagnie hormis la compagnie long-courrier et promet d'investir 15 millions d'euros. Il proposerait de reprendre 90% de la flotte à l'exception de 2 A330 et 87% des 1150 emplois. Il s'est engagé également à honorés l'ensemble des billets vendus non utilisés ( hormis pour les destinations long-courriers ). Cette offre pourrait également être cumulée avec celle du groupe Dubreuil intéressé par les avions long-courriers.

Lionel Guérin, l'ancien PDG de HOP! a également déposé une offre en partenariat avec des fonds d'investissements américains et allemands. Selon la Tribune son offre serait conditionnée à un prêt relais de l'Etat de 30 à 40 millions d'euros

L'Etat serait prêt de son côté à injecter 20 millions d'euros sous forme de prêt pour relancer la compagnie. 

Parmi les autres offres on peut citer des déclarations d'intention d'Easyjet et de Vueling intéressées par les slots de décollage/atterrissage à l'aéroport d'Orly. Aigle Azur détient environ 9800 créneaux horaires annuels à Orly sur un total de 250000 pour l'ensemble des compagnies.

Selon la CFDT, les offres les plus complètes demanderaient la liquidation de la société avec apurement des dettes.

Les offres d'Air France ou de Gérard Houa combinées à celle du groupe Dubrueuil semblent les plus prometteuses mais il faudra attendre le 16 septembre pour que le choix du repreneur soit annoncé.

Aigle Azur a transporté 1,88 millions de passagers en 2018 et emploie environ 1150 salariés.

La suspension des vols d'Aigle Azur depuis vendredi a engendré l'annulation d'environ 19000 billets.

13000 passagers étaient encore bloqués en Algérie lundi a annoncé le Secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari dans une interview au Parisien.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Cliquez ci-dessus pour voir la nouvelle cabine