Partagez cet article :

Konstantin Kossatchev, le Chef de l'Agence fédérale Rossotroudnitchestvo a indiqué ce matin qu’il ne prévoyait pas de de détérioration des relations économiques entre la Russie et la France à l’occasion d’un événement organisé au centre de Russie pour la science et la culture à Paris.

Au contraire de certains avis, ce dernier qui est présent en France depuis 10 ans, «ne s’attend pas à des changements brusques car nos relations ont déjà pris de bonnes directions et cela correspond aux intérêts des deux peuples» a-t-il affirmé.

Il a notamment mis l’accent sur la forte coopération des deux pays dans les domaines de l’espace, l’aérospatiale et l’énergie: de nombreux projets ayant été menés ces dernières années notamment avec GDF ou Total.

La coopération entre les deux pays initiée par le général De Gaulle devrait donc continuer.

Le directeur de l’INALCO qui était présent à la conférence de retransmission de l’investiture de Vladimir Poutine au Kremlin a d’ailleurs noté un regain d’intérêt des étudiants français pour la langue Russe, après un fléchissement il y a quelques années.

Le Russe est revenu au niveau des 4/5 premières langues enseignées par l’institut avec 800 étudiants.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut