Partagez cet article :

Michael O'Leary a parfois tort, mais il peut-être drôle...ou provocant selon les avis.

Alors que la compagnie irlandaise vient de signer cette semaine un accord pour être distribuée via le GDS Amadeus afin de développer ses ventes affaires, il a déclaré que la grève d'Air France était un «merveilleux bonus pour les compagnies low-costs».

Selon lui les difficultés qu'ont «les compagnies historiques à créer des filiales low-costs ne peuvent être que bénéfiques à Ryanair».

«Avec des concurrents comme cela il n'est pas difficile de voir pourquoi Ryanair se développe aussi rapidement en Europe» a ironisé Michael O'Leary.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser les low-costs n'ont pas forcément intérêt à voir disparaitre les compagnies historiques qui participent globalement aux paiement des infrastructures aériennes/aéroportuaires.

C'est peut-être pourquoi Michael O'Leary n'a pas osé dire merci aux pilotes d'Air France...car pour lui les syndicats ne pensent pas à l'avenir. Et là il n'a peut-être pas tort, Air France ayant perdu d'importantes parts de marché court-moyen-courrier ces dernières années.

www.ryanair.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Prévoyez-vous de passer vos vacances en France cet été?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: