Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Ryanair poursuivre son développement ces prochains mois dans les grands aéroports européens…

avion ryanair

Alors que la compagnie low-cost se focalisait par le passé dans les aéroports secondaires aux coûts moindres comme l'a montré l'exemple de Beauvais en France, elle change de stratégie.

L'implantation récente de Ryanair à Francfort en Allemagne l'a prouvé encore une fois. Dans le cadre de son rapport pour les 6 premiers mois de l'année 2016, Ryanair a déclaré : «nous avons observé une tendance à la fermeture de bases et de routes chez nos concurrents incapables de faire face aux bas tarifs de Ryanair et nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive, particulièrement en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Belgique où les restructurations d'opérateurs se poursuivent (même avec des cours du pétrole plus bas).

De ce fait, selon la compagnie irlandaise, «de nombreux aéroports tentent d'attirer plus de routes de Ryanair alors que d'autres opérateurs réduisent leurs routes».

A la fin de l'année 2016, Ryanair prévoit pour la première d'opérer des vols depuis plus d'aéroports primaires que  secondaires, soit depuis 105 aéroports de premier rang contre 95 aéroports secondaires.

Ryanair a publié des profits en hausse de 7% de son bénéfice d'avril à septembre 2016 (1,168 milliard €), ce «qui a été une bonne performance au regard des conditions difficiles du marché du fait des grèves répétées des contrôleurs, des événements terroristes et des frets économiques négatifs du vote du Brexit en juin qui a vu la LIvre Sterling baisser durant la haute saison d'été».

Ryanair a déclaré que le vote du Brexit allait modifier ses projets pour 2017 avec une baisse prévue de la croissance au Royaume-Uni, une Livre Sterling plus faible , une croissance plus réduite du PIB et des incertitudes au niveau des marchés.

Ryanair va réduire sa croissance au Royaume-Uni de +12% à +5% l'an prochain.Ryanair va prendre livraison de 31 nouveaux B737-800 cet hiver avec de nouvelles prévues à Bucarest, Bournemouth, Hambourg, Nuremberg, Prague et Vilnius.

Parmi les nouvelles initiatives on peut citer l'intégration automatique au programme My Ryanair pour toute réservation client « afin d'améliorer et de personnaliser les services aux clients» et un service d'enregistrement automatique qui sera déployé dans les prochains mois.

D'ici 2024, Ryanair vise 200 millions de passagers soit une part de marché du moyen-courrier européen de plus de 20% contre 15% aujourd'hui.

www.ryanair.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut