Partagez cet article :

Ryanair: test du vol éco Beauvais-Madrid

Populaire
 
0.0
0   0   0   0  

Compagnie

Compagnie
Ryanair

Route

Classe
Eco
ryanair.jpg
La compagnie low cost irlandaise opère un vol quotidien vers la capitale espagnole. Ses points forts: des tarifs imbattables à partir de 39 euros HT l'aller simple et un service spartiate mais efficace.



A L'AEROPORT/ENREGISTREMENT : vous pouvez compenser l'essence dépensée pour aller à Beauvais avec les faibles tarifs de stationnement. Il vous coûtera seulement 13 euros par jour pour stationner à l'aéroport de Beauvais.

L'aéroport est désormais mieux aménagé qu'il y a quelques années. Un mini casino, une librairie relais de presse, une boutique duty-free et deux fast food sont à la disposition des voyageurs. L'enregistrement a été rapide car je suis arrivé à la dernière minute et il n'y avait qu'une personne devant moi. J'avais par contre oublié d'imprimer la carte d'eregistrement, ce qui n'est pas obligatoire dans les autres compagnies à bas coût. Cet oubli m'a coûté tout de même 10 euros et m'a fait perdre 10 minutes car j'ai du aller payer à une caisse à l'écart du comptoir d'enregistrement où il y avait plus de monde. Attention donc à bien regarder les conditions de vente des billets, car Ryanair facture le moindre service : bagage supplémentaire, carte d'embarquement, embarquement prioritaire...


SALON :
Ryanair ne propose pas de salon, ce qui est logique pour une compagnie low cost. L'aéroport de Beauvais est beaucoup moins confortable que l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle et dispose de peu de sièges. Vous aurez de fortes chances de patienter par terre en cas d'affluence. La queue pour passer les formalités de contrôle de douane et de police peut être assez longue. Prévoyez 20 à 30 minutes d'attente.

EMBARQUEMENT :
l'embarquement à bord de l'avion se fait à pied via un chemin couvert. Les places ne sont pas attribuées et vous devrez donc vous trouver un siège libre et un espace pour vos bagages (ce qui s'avère plus difficile). Les vols vers Madrid sont opérés via des Boeing 737-800 flambants neufs (Ryanair dispose de  l'une des flottes les plus modernes d'Europe) configurés en deux rangées de trois sièges. Rassurez-vous donc :  la compagnie est sure. A bord la décoration est volontairement "cheap". Les casiers à bagages sont peints en jaune vif de même que le haut du dossier des sièges. Les sièges sont d'ailleurs recouverts d'un plastique bleu. On a presque l'impression d'entrer dans un bus. Une manière pour Ryanair de faire oublier les tarifs de la restauration : une pizza chaude vous coutera 4,5 euros, un sandwich 5€ tout comme un hot dog ou un ciabatta chaud au jambon et fromage. Les bières sont facturées 4,5€ contre 5,95  € pour une petite bouteille de vin. Les sodas sont plus économiques (Pepsi, 7 Up...) à 1,80 euros. Des croissants (2,5€) ou un sandwich omelette à l'image de ceux servis  dans les Mac Donalds (5€) sont proposés pour le petit déjeuner.


A BORD- LE VOL :
l'avion a décollé à l'heure à 19H10. Ryanair se vante d'ailleurs dans son magazine de bord d'être la compagnie la plus ponctuelle d'Europe (devant Air France) dans son magazine de bord selon une étude de l'Association of European Airlines.  Les deux  hôtesses (plus un steward) nous ont proposé des sandwichs et des rafraîchissements environ 25 minutes après le décollage. Le vol s'est déroulé sans inconvénient et les hôtesses ont été très serviable. Il est à noter qu'elles parlent anglais, espagnol et français. Un plus! Le vol a atterri à 21H00 comme prévu à l'aéroport de Madrid Barajas.


VERDICT : le service de Ryanair s'est considérablement amélioré par rapport à une dizaine d'années lorsque j'avais testé les premiers vols Ryanair vers l'Irlande. La décoration de l'avion a un goût douteux certes, mais les services à bord sont de bonne facture et le service de la compagnie se révèle de bon niveau. Même si Ryanair cible les touristes, les voyageurs d'affaires pourront prendre occasionnellement ses vols en dépannage. Les tarifs sont vraiment très compétitifs et les vols sont à l'heure ce qui est appréciable pour des rendez-vous d'affaires. Soyez par contre attentifs aux services proposés pendant votre réservation sur Internet, car la facture peut grimper très vite en fonction des services choisis...



Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: