La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Mais que se passe-t-il chez Ryanair? Après avoir annoncé la suppression de 2000 vols d'ici fin octobre, la low-cost irlandaise annonce la suspensions de 18000 autres vols entre novembre 2017 et mars 2018…

L'annonce de l'annulation de 2000 vols d'ici fin octobre avait mécontenté les clients d'autant que la compagnie n'avait pas publié la liste des vols annulés, ce qu'elle a finalement fait il y a quelques jours. Mais on vient d'apprendre que 18000 autres vols pourraient être annulés entre novembre 2017 et mars 2018.

Ryanair a indiqué qu'elle allait réduire sa croissance en mettant à terre 25 avions à partir de novembre. la compagnie irlandaise estime qu'ainsi cela lui évitera d'annuler encore plus de vols alors que cela va permettre de mettre des avions et des équipages de côté dans les 86 bases que la compagnie opère aujourd'hui.

Cela va également permettre à Ryanair d'octroyer à ses pilotes les congés qui leur sont dus dans la cadre de la nouvelle réglementation aérienne irlandaise inspirée de l'Europe.

Ces nouvelles annulations devraient affecter 400000 passagers sur une période de 5 mois même si à ce jour Ryanair a assuré qu'elle n'avait pas enregistré de réservations pour ces vols. Contrairement à la précédente vague d'annulation, cette fois Ryanair a publié préventivement la liste des vols annulés.

Lors de la précédente vague d'annulation, les 315000 passagers dont les vols ont été annulés ont été informés par email et auront par ailleurs droit à un bon de 40 euros qu'ils pourront échanger pour réserver des vols d'octobre à mars 2018. Ce bon s'ajoute aux frais que les passagers peuvent recevoir en vertu de la réglementation EU261.

Une situation compliquée au niveau des pilotes

Ryanair a cependant réitéré le fait que ces annulations n'étaient pas dus à l'exode des pilotes dans d'autres compagnie même si cela a été confirmé par la presse irlandaise et qu'elles ont un impact. Ryanair a d'ailleurs indiqué que 100 capitaines ont quitté la compagnie (en retraite ou pour des compagnies long-courriers) ainsi que 160 pilotes (pour des compagnies long-courriers).

Cependant Ryanir va recruter 650 pilotes pour remplacer ces départs mais aussi pour piloter 50 nouveaux avions qui vont être achetés à partir de mai 2018 : Ryanair compte ainsi totaliser 445 aéronefs en 2018. Ryanair indiqué avoir reçu des CVs de la part de pilotes de compagnies du Golfe mais aussi d'Allemagne et d'Italie où Air Berlin et Alitalia ont déposé le bilan.

Afin de mieux chouchouter ses pilotes et de les conserver, Ryanair a cependant décidé d'accorder une prime de 10000 € pour les capitaines et de 5000 euros pour les pilotes dans ses bases de Dublin, Londres Stansted, Berlin and Francfort à partir du 1er octobre 2017.

L'Autorité de l'Aviation Civile anglaise va par ailleurs lancer une action à l'encontre de Ryanair pour « avoir donné de fausses informations de manière récurrente aux passagers concernant leurs droits au regard des récentes annulations ».

L'Autorité estime qu'avec cette seconde vague, «Ryanair n'a pas fourni aux passagers les informations nécessaires et pertinentes particulièrement en terme de reroutage et d'informations d'assistance, notamment en terme de dépenses ».

Ryanair ne rachètera pas Alitalia

Enfin on appris que Ryanair se retirait finalement du dossier pour la reprise d'Alitalia en précisant « qu'elle ne poursuivait pas son intérêt pour le dossier et qu'elle ne soumettrait plus aucune offre ». Dans le cadre de cet ancien projet, Michael O'Leary souhaiterait conserver les vols long-courriers sous la marque Alitalia et transférer les routes court-courriers à Ryanair.

Le dossier était complexe pour Ryanair alors qu'un rachat d'Alitalia se serait heurté aux autorités de la concurrence, Ryanair détenant environ 35% de part de marché en Italie. Ryanair compte augmenter de 4 millions le nombre de passagers transportés en Italie pour atteindre 36 millions d'ici la fin de l'année soit une hausse de 13%.

www.ryanair.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut