Partagez cet article :

SAS a mis en ligne une vidéo sur YouTube qui a été fortement décriée par les Internautes. Explications…

La vidéo Nothing is truly Scandinavian mis en ligne pas SAS sur YouTube a fait un véritable flop.

Cette vidéo qui se voulait politiquement correcte suggérait que rien n’était vraiment scandinave.

Mais non on vous dit les jeunes femmes blondes, les maisons « cosy», la forte liberté de la presse, le modèle scandinave de l’état providence, les lois sociales très progressistes, rien n'est scandinave.

Selon la vidéo l’identité de cette région n’existe pas et ne serait que le fruit d'un melting-pot…Mais dans ce cas pourquoi la démocratie n’est-elle pas aussi exemplaire dans d’autres pays? Et la liberté de la presse? Pourquoi certains souhaitent s’auto dénigrer ainsi?

La vidéo a eu plus de 17000 dislikes contre seulement 1800 likes: des chiffres qui montre une décorrélation forte entre le message de la vidéo et le grand public.

Ce fort désaveu du public est sans doute du aux évolutions de ces dernières années dans les pays scandinaves. Alors qu'auparavant ils faisaient figure de petits paradis, certaines tendances sont inquiétantes.

La criminalité a explosé en Suède

La Scandinavie qui était reconnue comme une des régions les plus paisibles au monde est en train de prendre conscience que l'immigration de masse présente de forts problèmes. Ainsi la criminalité qui était historiquement très faible dans ces pays a progressé de manière exponentielle ces dernières années.

En Suède par exemple, 30 ans après que le parlement ait décidé d’ouvrir les vannes de l’immigration le taux de crime violent a augmenté de 300% et les viols de 1472% (voir www.gatestoneinstitute.org/5195/sweden-rape).  La Suède est désormais classée en 3ème position au monde pour le nombre de viols derrière le Lesotho et l’Afrique du Sud.

Ces mauvais résultats sont dus à l'immigration massive qui a eu lieu dans le pays.

La population suédoise a augmenté de 18,7% entre 1975 et 2014 passant de 8,208 millions à 9,743 millions d’habitants, une augmentation due uniquement à l'immigration le taux de fécondité des femmes étant très bas. Une étude de 2006 d’Ann-Christine Hjelm de l’université de Karlstads a montré que 85% des criminels allant en prison pour viol étaient d’origine étrangère ou des immigrants de seconde génération. Le Danemark fait face à des problèmes similaires (voir Does Denmark have a 'pervasive' rape problem?). Sellon un rapport du Ministère de la Justice cette hausse est due en grande partie à une sur représnetation des immigrés hors Europe de l'Ouest (voir Près de 200% des hausse de viols en 2 ans au Danemark).

La vidéo montre une déconnexion des élites avec le peuple

Bizarrement la direction de SAS n’a pas compris qu'une nouvelle tendance émergait au sein des pays européens comme le montre le Brexit et que l’identité scandinave devait au contraire être mise en avant car elle est un modèle pour de nombreux pays.

Comme au Royaume-Uni avec les partis pro-Brexit, de nombreux partis politiques scandinaves surfent sur cette vague du renouveau de l’identité comme le parti du peuple danois, le parti du progrès en Norvège ou les démocrates suédois.

Le Brexit a montré qu’un pays ne peut pas accepter une immigration si massive qu’elle change son identité culturelle et que ceux qui s'installent dans un pays doivent respecter sa culture et ses lois.

L’Europe ne doit pas avoir honte de sa culture et SAS n’a pas compris qu’aujourd’hui on peut être fier de la culture de son pays tout en étant ouvert au monde.

La vidéo :

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: