Partagez cet article :

Selectour, le réseau d’agences de voyage indépendantes vient d’adopter une nouvelle organisation qui vise à doper son chiffre d’affaires en se focalisant mieux sur les ventes…

En plus du Conseil d’administration chargé de tout ce qui est interne au réseau comme l’animation ou la gestion des membres, le projet Sunrise qui a été adopté tout récemment vise à créer un Directoire en charge de l’aspect commercial, des contrats.

Alors que la coopérative Selectour avait été crée dans l’esprit un membre un vote, le directoire sera composé de 9 membres provenant de 3 collèges : 10 grands agents qui représentent 33% du CA, 40 agents de moyenne taille (33% du CA) et 432 petites agences (33% du CA).

Il s’agit donc d’une petite révolution pour ce réseau coopératif. Les très gros contrats vont être gérés par Laurent Abitbol qui a été élu président de ce Directoire en charge des contrats, « un Ministère de l’Economie interne » comme il le décrit.

Les agents de voyage vont notamment être mieux motivés : « chaque vente rapportera des One’s qui pourront être échangés en bons cadeaux au sein de différents grands magasins (FNAC…) » explique Laurent Abitbol.

L’objectif est de mieux référencer les clients du réseau et d’inciter les vendeurs à développer le chiffre d’affaires.

Par ailleurs de nouveaux contrats de référencement vont être mis en place avec les fournisseurs : les plus gros, sous contrats Gold auront droit à un engagement d’achat de la part du réseau, Leclerc ayant été cité comme exemple.

Le président du Directoire veut également mettre fin à la rémunération différenciée des ventes : promos ou pas.

« J’ai besoin que nos adhérents gagnent autant sur une vente promotionnelle que sur une non promo » assure Laurent Abitbol.

Parmi les autres chantiers mis en place dans le cadre de cette nouvelle organisation on peut citer la naissance d’un service qualité en charge de gérer les litiges, le développement de nouveaux outils online et le renforcement de l’activité voyages d’affaires.

Comme le résume Laurent Abitbol, « la vrai vie c’est le CA », une boutade pour montrer l’importance des résultats.

Avec cette nouvelle organisation, le premier groupement d’agences françaises indépendantes suite à la fusion d’AFAT Voyages et de Selectourtour vise donc à mettre le focus sur son développement commercial pour mieux concurrencer les géants du secteur comme TUI (qui détient Marmara et Nouvelles Frontières), Thomas Cook ainsi que Carlson Wagonlit Travel et American Express dans le domaine des voyages d’affaires.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut