Partagez cet article :

Selectour, le réseau d’agences de voyage indépendantes vient d’adopter une nouvelle organisation qui vise à doper son chiffre d’affaires en se focalisant mieux sur les ventes…

En plus du Conseil d’administration chargé de tout ce qui est interne au réseau comme l’animation ou la gestion des membres, le projet Sunrise qui a été adopté tout récemment vise à créer un Directoire en charge de l’aspect commercial, des contrats.

Alors que la coopérative Selectour avait été crée dans l’esprit un membre un vote, le directoire sera composé de 9 membres provenant de 3 collèges : 10 grands agents qui représentent 33% du CA, 40 agents de moyenne taille (33% du CA) et 432 petites agences (33% du CA).

Il s’agit donc d’une petite révolution pour ce réseau coopératif. Les très gros contrats vont être gérés par Laurent Abitbol qui a été élu président de ce Directoire en charge des contrats, « un Ministère de l’Economie interne » comme il le décrit.

Les agents de voyage vont notamment être mieux motivés : « chaque vente rapportera des One’s qui pourront être échangés en bons cadeaux au sein de différents grands magasins (FNAC…) » explique Laurent Abitbol.

L’objectif est de mieux référencer les clients du réseau et d’inciter les vendeurs à développer le chiffre d’affaires.

Par ailleurs de nouveaux contrats de référencement vont être mis en place avec les fournisseurs : les plus gros, sous contrats Gold auront droit à un engagement d’achat de la part du réseau, Leclerc ayant été cité comme exemple.

Le président du Directoire veut également mettre fin à la rémunération différenciée des ventes : promos ou pas.

« J’ai besoin que nos adhérents gagnent autant sur une vente promotionnelle que sur une non promo » assure Laurent Abitbol.

Parmi les autres chantiers mis en place dans le cadre de cette nouvelle organisation on peut citer la naissance d’un service qualité en charge de gérer les litiges, le développement de nouveaux outils online et le renforcement de l’activité voyages d’affaires.

Comme le résume Laurent Abitbol, « la vrai vie c’est le CA », une boutade pour montrer l’importance des résultats.

Avec cette nouvelle organisation, le premier groupement d’agences françaises indépendantes suite à la fusion d’AFAT Voyages et de Selectourtour vise donc à mettre le focus sur son développement commercial pour mieux concurrencer les géants du secteur comme TUI (qui détient Marmara et Nouvelles Frontières), Thomas Cook ainsi que Carlson Wagonlit Travel et American Express dans le domaine des voyages d’affaires.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: