Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Avec la seconde édition du Tourism Innovation Summit, Séville veut se positionner à l'avant-garde du tourisme de demain et faire de ce salon une référence du secteur comme le Mobile World Congress pour les télécoms à Barcelone...

Barcelone et Séville viennent de lancer la nouvelle marque conjointe, villes d'art et de cultures, mais ce n'est pas leur seul point commun. En effet, Barcelone s'est imposée dans le domaine des télécommunications grâce au Mobile World Congress, le salon de référence dans le domaine. Et Séville, veut faire du Tourisme Innovation Sumit son équivalent dans le secteur du tourisme.

La seconde édition du TIS se tient du 10 au 12 novembre au palais des congrès de Séville. Le salon réunit plus de 4800 professionnels du secteur avec des conférences organisées par secteurs d'activité (hôtels, destinations...) ou par profil professionnel : CEO, ministres, conseillers touristiques, CIO...

Deux thèmes principaux sont notamment  mis en avant cette année comme le tourisme durable et la digitalisation avec pour objectif la reprise rapide du secteur qui a beaucoup souffert ces deux dernières années.

Selon le cabinet Deloitte, le secteur espagnol du tourisme a connu une baisse de 70% de son PIB en 2020. L'Espagne conserve néanmoins de nombreux atouts et reste la seconde destination la plus populaire au monde.

Un plan d'investissement de 31 milliards dans le tourisme

Un projet d'investissement pour la transformation du tourisme prévoit notamment d'améliorer 5 axes comme mieux relier les régions du pays et interconnecter les différentes moyens de transport, rapprocher l'Espagne des pays émetteurs et améliorer la marque Espagne, transformer l'offre touristique, d'hébergement et les activités pour attirer des touristes à plus haut revenus et valoriser l'intérieur du pays, digitaliser les entreprises du secteur et développer de nouveaux outils d'analyse des voyageurs et de communication multi-canaux envers les voyageurs. Des investissements à hauteur de 31 milliards d'euros sont prévus.

Séville va accueillir un nouveau hub hôtelier

Dans le cadre de cette nouvelle approche l'Andalousie veut se positionner en pôle position. Le vice-président de la Junte d'Andalousie a confirmé que l'Andalousie aurait accueilli 21 millions de voyageurs en 2021 soit 70% de l'activité d'avant le Covid. Il a fait la promotion d'Andalucia Hub qui vise à regrouper les talents, les entreprises du tourisme et du digital.

la Junte d'Andalousie va également créer un nouveau centre d'innovation hôtelière dans l'île de la Cartuja. Ce hub de technologies hôtelières sera un accélérateur d'entreprises pour les start-ups avec un fort focus sur la formation visant toute la profession. « C'était nécessaire de créer un hub pour le secteur hôtelier qui compte 55000 entreprises dans toute l'Andalousie ».

Ryanair élit Séville pour son 2ème plus grand centre européen de maintenance

Dans l'aérien aussi l'Andalousie veut être en pôle position alors que Ryanair a confirmé ses investissements à Séville. La low-cost irlandaise va présenter la semaine prochain son second hangar à l'aéroport de Séville qui vise à effecteur la maintenance de ses avions. Le complexe de maintenance sera le second plus grand d'Europe alors qu'il pourra prendre en charge jusqu'à 300 avions par an avec un investissement global de la compagnie de 25 millions d'euros.

Vueling profite du salon pour promouvoir les vols avec du carburant durable

En terme de développement durable, Vueling (qui est avec Iberia compagnie officielle du TIS 2021) a profité du salon cette semaine pour réaliser son premier vol avec du combustible durable SAF entre Barcelone et Séville. Le cabrurant a été produit par Repsol dans son site de Tarragone. Ce vol aura consommé 2,5 tonnes de CO2 de moins qu'un vol ordinaire.

Au salon certaines sociétés ont présenté des solutions innovantes dans le domaine du tourisme durable et du big data. La société Mabrian a par exemple présenté un nouvel outil pour mesurer les efforts du tourisme durable d'une destination.

Le président de Room Mate Kirk Sarasola a estimé quant à lui que le monde du tourisme ne sera plus jamais comme avant. Ainsi 30% des touristes n'ont pas de destination en tête quand ils font des recherches sur Room Mate. « Nous devons mieux mettre en relation l'offre et la demande. ALors qu'hirer on voyageait vers 20 grandes villes demain on voyagera vers 20000 villes ». Le tourisme rural, sportif ou de villes moyennes a sans doute de beaux jours devant lui avec le Covid.

D'ailleurs de nouvelles sociétés promettent de suggérer de nouvelles destinations aux voyageurs en fonction de l'analyse digitale de ses goûts et du big data.

tisforum allees

D'autres comme Ideal à Barcelone testent des expériences de voyage virtuelles comme la visite d'une ville dans les années 50 ou une immersion dans des œuvres artistiques.

Avec le digital et la diffusion de l'information, on voyagera sans doute vers plus de destination demain et de manière plus responsable afin d'éviter dans le futur les méfaits du surtourisme dans les grandes villes touristiques.

L'Espagne qui était déjà un poids lourd du secteur veut s'imposer dans les technologies de demain, une bonne idée pour relancer l'économie andalouse et la positionner sur les marchés touristiques du XXIème siècle.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS