Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

singapore-b747-avril2011

Singapore Airlines a fait des adieux très colorés à son dernier Boeing B747-400 cette semaine: un vol spécial a eu lieu à cette occasion entre Singapour et à Hong Kong le vendredi 6 avril.

«Nous célébrons ce que la Queen of the Skies, nous a permis d'offrir à nos clients: de nouvelles routes et des produits et des services innovants», a déclaré Mak Swee Wah, le vice-président exécutif et commercial  de Singapore Airlines lors de la cérémonie à l'aéroport international d’Hong Kong.

?Il a également présenté les services qu’a apporté le B747.

Des services que tenons aujourd'hui pour acquis ne l’étaient pas auparavant comme les repas gastronomiques et le champagne, les salons et les "slumberette", des cabines avec des divans qui se convertissaient en lits, précurseurs des sièges actuels qui se transforment en lit.

1973: date de mise en service des B747 chez Singapore Airlines

Singapore avait reçu simultanément deux B747 en 1973, qui avaient été testés sur des vols  régionaux de Singapour à Hong Kong, Bangkok, Taipei et Tokyo avant d’être mis en service dans le Pacifique vers Los Angeles.

Le Capitaine à la retraite, Kenneth Toft, qui a piloté l'avion révolutionnaire en tant que pilote assistant à l'époque, se souvient: «C'était un avion fait pour les pilotes. Il était si doux et répondait très bien aux commandes.»

À propos de  la retraite du B747, il explique: «mes sentiments sont mitigés entre tristesse et acceptation, mais nous devons passer à autre chose."

Le visage de Singapore Airlines dans les années 1990, la «Singapore Girl» Lim Suet Kwee, qui a été immortalisé par une statue de cire au musée Madame Tussauds faisait également partie du voyage

Désormaisdirigeante de la compagnie, Lim a admis qu'elle pouvait encore entrer dans le kebaya sarong, le costume national de Singapour étroitement associée aux personnel de cabine de Singapore Airlines.

Tous les B747 ont été vendus

L’Airbus A380 est désormais la nouvelle "reine" de Singapore Airlines: il a fait les manchettes des journaux en Février quand Qantas a été contraint à mettre à terre l'un de ces super-jumbos en raison de fissures trouvées dans les ailes lors d'un contrôle de routine.

Mak, un cadre de Singapore  a expliqué à  Business Traveller: «Nous continuons à travailler avec Airbus pour résoudre le problème et les causes ainsi que mener des inspections. Mais nous pouvons assurer au public qu’à aucun moment la sécurtité n’a été compromise.»

Tous les B747 de la compagnie aérienne ont été soit vendus ou retournés à leurs sociétés de leasing.

L'avion qui a effectué son dernier vol pour SIA appartient maintenant à Transaero Airlines, une compagnie aérienne russe.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut