Partagez cet article :
Un A380 de SIngapore Airlines

Juste avant le Nouvel An, CNA a annoncé que Singapore Airlines (SIA) avait obtenu les droits de cinquième liberté pour opérer des vols de Tokyo à New York.

Comme les lecteurs l'auront vu dans notre article sur la cinquième liberté, l'obtention et la conservation de ces droits de trafic sont hautement politiques.

La nouvelle de l’obtention des droits par Singapore Airlines pour un vol Tokyo-New York a été confirmée par Kazuyoshi Akaba, ministre japonais des terres, des infrastructures, des transports et du tourisme.

À ce stade, on ne sait pas quand, ni même si, l'itinéraire commencera. On ne sait pas non plus quels aéroports SIA utilisera à Tokyo et à New York.

Cela dépendra en grande partie du type de l’avion et des horaires des vol. L'A380 a le rayon d’action nécessaire pour opérer des vols sans escale Tokyo-New York.

A en juger par les commentaires du ministre, il semble que SIA partagera le code avec la compagnie japonaise ANA, qui est également membre de Star Alliance.

SIA et ANA sont toutes deux réputées pour leurs excellents services. Les deux feraient d'excellents partenaires en terme de partage de code.

Les droits de cinquième liberté au départ du Japon sont précieux. SIA détient depuis longtemps ces droits pour les vols Tokyo Narita-Los Angeles.

Cependant, on se demande quel sera l’avenir de la route de cinquième liberté de SIA (depuis Singapour) reliant Francfort à New York JFK pour laquelle le transporteur déploie un A380.

 A l'avenir le vol Singapour-New York sera opéré via Francfort ou via Tokyo?

SIA continuera-t-elle à exploiter Singapour-New York via l'Europe ou va-t-elle désormais opter pour Singapour-New York via Tokyo?

SIA exploite déjà des vols sans escale Singapour-New York et, comme la compagnie aérienne a acquis une flotte dédiée d'A350 et que cette route est destinée au marché des entreprises, ceux-ci devraient se poursuivre.

ANA exploite déjà des vols sans escale de Tokyo (Haneda et Narita) à New York JFK en utilisant un B777-300ER.

Encore une fois, on ne sait pas si un vol à code partagé (peut-être exploité par l'A380 de SIA) pourrait remplacer l'un des vols existants d'ANA.

Bien qu'ANA possède quelques A380, ceux-ci sont actuellement utilisés sur sa route Honolulu-Tokyo (Narita) ciblant le marché des voyages de loisir.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: