Partagez cet article :

South African Airways a réceptionné le premier de ses quatre A350-900 commandés.

Le directeur général par intérim de la compagnie, Zuks Ramasia, a qualifié ce changement de «pas important alors que nous continuons à progresser pour transformer notre entreprise et ramener la compagnie à la viabilité financière dans le délai le plus court possible ».

Les deux premiers A350 à arriver ne sont pas nouveaux. SAA a confirmé qu'ils avaient déjà volé «avec un autre transporteur» et qu'ils ont neuf mois.

La compagnie aérienne n’a pas confirmé le nom du transporteur qui exploitait auparavant l’avion, mais un rapport publié par Flight Global indique que «les données de la flotte de Cirium indiquent que les avions à réaction proviennent de la compagnie chinoise Hainan Airlines».

La SAA a tweeté une vidéo de l’Airbus A350 arrivant à l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg.

    Nous partageons les points forts de l’arrivée de notre Airbus A350-900, qui a atterri hier à l’aéroport international O'R Tambo. Bientôt, elle s’envolera. #LookUpSAA # SAA350 # SawubonaA350 #FlySAA pic.twitter.com/pdHYSr2QT7

    - ASA - Afrique du Sud (@flysaa) 1 novembre 2019

Les troisième et quatrième A350 sont sous-loués à Air Mauritius et seront livrés neufs de l'usine Airbus à Toulouse. La SAA a annoncé son intention d'exploiter les quatre appareils pendant trois ans.

Le premier A350 à être livré entrera en service sur la ligne JFK Johannesburg-New York de la SAA, en remplacement de l’A340-600 actuel. Le transporteur a déclaré qu'à mesure que de nouveaux aéronefs sont introduits, de plus en plus de routes seront exploitées par des Airbus A350-900 ".

La SAA a déclaré que l'avion est équipé de 339 sièges - 309 en classe économique et 30 en classe affaires, dotés de «lits s'allongeant à plat». Les six premières en classe économique offrent un espace supplémentaire pour les jambes.

La compagnie aérienne a déclaré que la livraison du nouvel avion permettrait de réaliser des économies d’environ 25% sur la consommation de carburant et les émissions, et que cette décision «réduirait l’exposition de la SAA à la taxe sur le carbone récemment imposée en Afrique du Sud, car elle est plus respectueuse de l’environnement etatteint les objectifs du mécanisme mondial de compensation des émissions pour les besoins de l’aviation internationale ».

Commentant la livraison, Ramasia a déclaré: «nous accueillons le premierA350 sur le sol sud-africain. L’introduction des A350 offre un nouveau départ pour la compagnie aérienne et contribuera à l’efficacité opérationnelle de celle-ci et permettra à la SAA de revenir sur la bonne voie».

Le gouvernement sud-africain a récemment annoncé qu'il fournirait un autre plan de sauvetage à la SAA en difficulté. Elle aurait perdu jusqu'à 28 milliards de rands (1,46 milliard de livres sterling) au cours des 13 dernières années.

https://www.flysaa.com/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut