Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Thalys: test du train première Paris-Amsterdam

Populaire
Mise à jour le
 
0.0
 
0.0 (0)
0 0 0 0

Compagnie

Compagnie
Thalys
thalys_train.jpgVoilà maintenant presque huit ans que le TGV  bordeaux assure le trajet Paris Amterdam : il fonce jusqu’à la frontière belge et dés le Quiévrain franchi, il chemine sans se presser au rythme d’un train de banlieue. Cette anomalie devrait prendre fin cette année. Nous avons testé la première classe d’un Thalys lors d’un aller/retour sur deux jours.


L’EMBARQUEMENT : Le Thalys circule selon les mêmes règles de fonctionnement que les TGV de la SNCF. Aucune procédure de sécurité particulière comme avec l’Eurostar et donc pas de zone spécifique ni de salon réservé aux voyageurs de première (ce qui n’est pas le cas à Cologne autre destination Thalys). L’accès aux voitures du train– généralement constitué d’une rame double de la série PBA tricourant – se fait donc par les quais banalisés de la gare du Nord avec souvent un accueil et un contrôle à chaque porte. Les personnels sont notamment équipés pour vérifier les billets électroniques Thalys TicketLess téléchargés sur téléphone portable. Pas de contrôle non plus pour les bagages que le voyageur dispose, à sa guise, dans les rangements situés près des plateformes situées à côté des entrées et  au dessus des sièges pour les valises de petit gabarit. Les premières du Thalys sont assez semblables à celles des rames SNCF mais l’offre dénommée Comfort 1 comporte des attentions particulières. Un service de presse gratuit est disponible sur  un présentoir avec les principaux titres des trois pays traversés plus le Financial Time. Ce mini kiosque est en libre service mais le personnel de bord propose des journaux dés le départ. Cette offre est enrichie de magazines durant le week-end. Comfort 1 permet également de réserver un taxi à l’arrivée dans les gares de Paris et Bruxelles Midi mais pas Amsterdam.

LES VOITURES DE PREMIERE :
La configuration des trains à deux rames est identique à celle des TGV nationaux, avec 6 premières dites Comfort 1(39 places par voiture) et 10 secondes dites Confort 2 incluant les sections bar, le tout totalisant 377 places. L’aménagement des premières classes ressemble la encore aux voitures homologues de la SNCF avec ses carrés de deux fois deux places en vis à vis, en compartiments indépendants, et ses sièges pour solitaires de l’autre côté de l’allée de circulation. Les voitures 2/12/22 et 3/13/23) sont dotées de prises de courant alternatif en 220 volts (deux de chaque côté de la table pliante des carrés pour travailler ou se distraire sur ordinateur portable ou simplement recharger la batterie), les voitures 1/11 et 21 sont volontairement exemptes de cette commodité « afin de privilégier le calme des voyageurs », indique le site de Thalys. Il convient donc d’être informé de cette disposition si l’on veut bénéficier de ce service gracieux. Depuis septembre 2007 plusieurs trains sont équipés pour proposer aux passagers voyageant en Comfort 1 et Confort 2, un accès Internet haut débit ainsi qu’un portail de services distractifs (dont des films en VOD) et le site d’information ThalysNet. Je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité de tester ce dispositif basé sur un accès satellitaire et des passerelles GPRS/UMTS et Wifi mises en oeuvre par les prestataires de service 21Net et Telenet sous la responsabilité de l’équipementier Nokia Siemens Network. Thalys promet de généraliser cette prestation sur tous ces trains dés le printemps. L’accès sera gratuit pour les client Confort 1, payant pour les Confort 2. Thalys profitera de l’installation des équipements pour rénover les 26 rames qui circulent sur la ligne. Il est non seulement prévu de remplacer les sièges et la décoration qui trahissent l’âge du matériel et sa fréquentation intensive, mais surtout de reconfigurer l’espace et l’implantation des sièges. Ces nouveaux aménagements devraient être révélés avant la fin 2008.

LE SERVICE A BORD : La disponibilité des personnels et les différentes collations et repas proposés durant ce voyage de quatre heures sont dignes des standards moyens de l’aviation commerciale de classe affaire. Sandwiches et boissons sont proposés par les Train Attendants (sic) au moins toutes les heures et des petits déjeuners (choix de boissons chaudes ou froides, croissants, fromage ou charcuterie, salade de fruits ou yaourt ) et repas légers (choix de boissons, entrée et assiette composée froides, pain et dessert) sont servis à la place aux heures adéquates. Le prestataire pour la restauration est la société belge Railrest .


LE VOYAGE :
les trains circuleront en 6 relations quotidiennes à partir du 30 mars au lieu de 5 aujourd’hui et 7 certains jours chargés. Ils passeront à la fréquence de 10 aller/retour après l’ouverture de la ligne rapide aux Pays-Bas. Ces trains partent et arrivent généralement à l’heure bien que les voies belges et néerlandaises actuelles soient partagées avec des trains plus lents ce qui peut occasionner parfois des retards. Autre cause d’agacement possible pour le français habitué au TGV national, le nombre d’arrêt au pays des tulipes et du gouda : Rotterdam, La Haye, Schiphol Aéroport et finalement Amsterdam. La Belgique pour sa part ne compte que deux arrêts à Bruxelles Midi et Anvers. Ces haltes associées à une vitesse nettement réduite par rapport au parcours en France peuvent impatienter le voyageur peu habitué à cette ligne et qui n‘a pas emporter ni travail, ni distraction, ni lecture. L’ouverte de la voie rapide néerlandaise, prévue pour octobre 2008 entraînera la suppression de l’arrêt dans la capitale politique batave puisque la nouvelle infrastructure passe par un autre itinéraire. Est-ce parce que les chemins de fer néerlandais NS ne sont pas encore partie prenante dans la société Européenne Thalys International, mais le contrôle des accès aux trains semble moins filtrant que sur les sections belge et française. Il y a quelques années, la presse avait évoqué des vols de bagages notamment vis-à-vis de passagers montés à Schipol Airport. Le service communication de Thalys affirme que cet épisode est passé et que les contrôles comme les avertissements aux passagers des trains sont systématiques. L’arrivée à Amsterdam est un peu décevante car la Central Station n’est pas une gare terminus mais de passage. Elle partage ses quais entre trains de toutes sortes, ce qui pose aussi des problèmes au départ puisque le stationnement du train est limité en temps. De plus cette gare est en travaux depuis plusieurs années, à l’extérieur – construction d’une nouvelle station de métro, un chantier qui n’en finit pas – et maintenant à l’intérieur, avec une circulation piétonne modifiée et une partie des commerces fermés.


VERDICT : Habitué de la ligne en tant que visiteur régulier des expositions qui se tiennent au RAI d’Amsterdam, c’était pourtant la première fois que je voyageais en Comfort 1. Malgré les quatre heures de trajet, le train est agréable à vivre surtout dans cette classe nettement plus confortable que l’ordinaire. L’accueil des personnels et les prestations à bord y sont pour beaucoup et font déjà du Thalys une alternative séduisante à l’avion. Le raccourcissement du voyage et la modernisation des voitures devraient faire de ce tain un concurrent encore plus redoutable. La navette Air France – KLM CDG Schiphol n’a qu’à bien se tenir.

TARIFS:
à partir de 69 euros A/R en Comfort 2 (tarif Smilys) et 183 euros A/R en classe Comfort 1 (tarif mezzo+). Formule voyage sans contrainte Librys, programmes de fidélité Cybelys et Carte Lys et programme entreprise, réservation possible par Internet et par téléphone avec téléchargement du billet électronique Ticket Less sur téléphone portable, impression ou livraison à domicile et retrait en gare

Plus d'informations sur le site : THALYS et par téléphone au  08 92 35 35 36 (0,34 € la minute).

SCHEMA DES RAMES: SCHEMA RAMES THALYS.

 

AVIS DES UTILISATEURS

Il n'y a pas d'avis d'utilisateur pour cet article.
Notation (La plus grande étant la meilleure)
Embarquement-Débarquement-Bagages
Salon d'aéroport
Siège pour s'asseoir
Siège pour dormir
Service
Restauration-boissons
Système Multimédia
Ponctualité
Test
Comments

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?