Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Thierry Guimbaud nouveau président de l'Autorité de régulation des transports

Par décret du Président de la République du 29 décembre 2023, publié le 30 décembre au Journal officiel de la République française, Thierry Guimbaud a été nommé président de l'Autorité de régulation des transports (ART), après approbation des commissions compétentes de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Thierry Guimbaud succède à Bernard Roman, qui a été président de l'ART de 2016 à 2022.

Thierry Guimbaud souhaite par ailleurs rendre hommage à Philippe Richert pour avoir assuré la présidence par intérim de l'ART depuis août 2022 et, au cours des dix-sept derniers mois, conforté l'entrée de l'ART dans l'« acte II » de la régulation. Il remercie également chaleureusement les vice-présidents de l'ART, Sophie Auconie, Florence Rousse et Patrick Vieu, ainsi que l'ensemble des agents.

« Je remercie le Président de la République et le Parlement pour leur confiance. En tant que président, je forme l'ambition que l'ART contribue, dans les prochaines années, à construire des mobilités durables, par une régulation toujours plus performante dans les six secteurs dont elle a la responsabilité. La priorité stratégique de ma présidence sera de contribuer aux trois grands enjeux actuels de la politique des transports, qui sont au cœur des préoccupations des Français : la transition écologique, alors que le secteur est responsable de plus de 30% de nos émissions de gaz à effet de serre, la maîtrise des prix, pour préserver le pouvoir d'achat des usagers et la compétitivité de notre économie, et l'amélioration de la qualité des infrastructures et du service rendu aux usagers » a-t-il déclaré.

Avant d'être nommé Président de l'ART, Thierry Guimbaud a dédié l'essentiel de sa vie professionnelle au monde des transports.

Né en 1957, administrateur général et ancien élève de l'ENA (promotion 1990-1992 « Condorcet »), il commence sa carrière en 1982 au ministère de l'Économie et des Finances en tant que commissaire chargé d'enquêtes de concurrence, en particulier dans le domaine des travaux publics.

En 1992, il rejoint le ministère de l'Équipement en tant que chef du bureau de la concession et du financement des autoroutes, où il est chargé de la programmation financière des investissements sur les autoroutes et autres ouvrages concédés.

En 1996, Thierry Guimbaud rejoint Aéroports de Paris, alors établissement public, en tant que chef du département stratégie, au sein duquel il s'occupe du pilotage de grands projets stratégiques, avant de devenir responsable de l'exploitation de l'aéroport Charles-de-Gaulle en 1998.

En 2005, il devient directeur chargé des services de transport et de l'exploitation au Syndicat des Transports d'Île-de-France (STIF), devenue Île-de-France Mobilités (IDFM), où il est responsable de la définition de la politique des transports et de sa mise en œuvre par le biais de contrats de service publics passés avec les grands opérateurs publics et privés.

En 2011, il devient directeur des services de transports au sein du ministère chargé des Transports. Il pilote notamment l'élaboration de la loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire, qui a considérablement renforcé les pouvoirs du régulateur.

En 2017, Thierry Guimbaud prend les fonctions de directeur général des Voies navigables de France (VNF), jusqu'à sa nomination en tant que Président de l'ART en 2024.

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :