Partagez cet article :
La ville de Rijeka en Croatie

La Croatie a rouvert ses frontières depuis le début du mois de mai. Une décision qui devrait permettre au pays d'engranger de nombreuses réservations. Daniela Mihalic, directrice de l'Office du tourisme de Croatie en dit plus à Business Traveler France...

Comme la Grèce, la Bulgarie ou le Portugal, la Croatie est un pays de la Méditerranée qui a été très peu touchée par l'épidémie de Coronavirus.

Selon Worldometer la Croatie a compté 2244 cas et seulement 101 morts. Elle est donc particulièrement bien placée pour profiter de la reprise touristique cet été...

daniela mihalic credit andrina luic 900

Business Traveler France: depuis quand les frontières ont rouvert en Croatie ?

Daniela Mihalic, directrice de l'Office du tourisme de Croatie en France : les frontières sont rouvertes depuis le 11 mai et nous avons déjà accueillis des touristes. Du 11 au 17 mai, nous avons enregistré 9000 arrivées et 85000 nuitées. Il s'agit principalement de touristes domestiques et de touristes provenant de la Slovénie. Suite à des accords bilatéraux au niveau de l'Union européenne, la Croatie devrait bientôt augmenter le trafic touristique en provenance d'autres marchés, principalement des pays voisins,depuis lesquels les destinations croates sont facilement accessibles par la voie terrestre, comme par exemple la Hongrie, l'Autriche, la République Tchèque, la Slovaquie, la Pologne, Belgique, Hollande, Luxembourg, France et l'Allemagne...

Business Traveler France: y a-t-il des modalités particulières pour passer la frontière?

Daniela Mihalic : la frontière est ouverte à tous les propriétaires de maisons, d'appartements ou de bateaux en Croatie, aux touristes qui disposent de réservations dans des hôtels, des chambres d'hôtes...Il suffit de présenter une confirmation de réservation à la frontière. Nous allons par ailleurs bientôt proposer une application mobile qui facilitera l'entrée des touristes dans le pays en facilitant les procédures. Elle sera disponible fin mai.

Business Traveler France : qu'en est-il de la reprise des vols?

Daniela Mihalic : nous sommes en contact avec Air France, Transavia, Volotea, Easyjet...Il devrait y avoir à nouveau des vols entre la France et la Croatie à partir de la deuxième moitié du mois de juin. On aura des informations dans les prochaines semaines. Je parie sur la confirmation d'Air France. Il y aura des vols vers Split et Dubrovnik même si je ne sais pas encore au départ de quelles villes françaises...Il n'y aura cependant sûrement pas autant de vols que l'an passé et beaucoup de touristes viendront vraisemblablement en voiture également...

Business Traveler France : y a-t-il de la demande du côté français?

Daniela Mihalic : nous avions accueilli 64000 touristes français l'an passé avec une croissance importante dans les régions les plus appréciées des Français: la région de Split (+7% d’arrivées et +8% de nuitées) et la région de Dubrovnik (+14% d’arrivées et +11% de nuitées). Nous avons enregistré beaucoup d'intérêt de la part des particuliers ces dernières semaines mais aussi des tour-opérateurs français qui sont prêts. Nous attendons la réouverture des frontières du côté français...

Business Traveler France : les hôtels et les bars ont-ils rouvert? Va-t-il y avoir des évènements cet été?

Daniela Mihalic : à ce jour 150 hôtels ont rouvert dans tout le pays. Ils ont des modalités à respecter. Les restaurants et les bars sont ouverts depuis le 11 mai. Beaucoup d'évènements ont été annulés mais une partie des évènements auront néanmoins lieu notamment dans le cadre des animations proposées à Rijeka, capitale européenne de la culture cette année (photo en introduction).

Business Traveler France : comment a été gérée l'épidémie en Croatie?

Daniela Mihalic : notre gouvernement a bien maîtrisé la situation. Il y a eu peu de cas (2244 cas et seulement 101 morts).

Nous allons officiellement déclaré la fin de la pandémie dans les prochains jours en Croatie...

Crédit Photo : OT Croatie/Andrina Luic.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: