Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :


Un A330 d'Air France a lancé un appel d'urgence le 30 novembre dernier afin de changer d'altitude et d'éviter une zone de fortes turbulences.

L'avion a effectué cette descente environ quatre heures après le décollage de Rio à 21H20.

Les pilotes ont émis un message d'urgence car ils n'ont pu obtenir une autorisation immédiate de la part du contrôle aérien.

L'appareil a continué à voler malgré des turbulences «modérées à fortes» sans aucun blessé parmi les 203 passagers et douze membres d'équipage. Le vol AF445 a continué sa route sans incidents et s'est posé à Paris Charles de Gaulle.

C'est sur cette route qu'un Airbus A330-200 d'Air France s'était écrasé dans l'océan en juin dernier: le fameux vol AF447.

Un  grand bravo à l'équipage et aux passagers qui ne devaient pas avoir l'esprit reposé en pensant au drame du vol AF447.

 

 

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS