Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La capitale a compté 74 cas lundi 13 juin ce qui relance l’inquiétude sur de nouvelles mesures en Chine…

La politique de 0 Covid en Chine a eu finalement moins de succès que celle menée en Occident visant à contenir l’infection mais pas à la suspendre totalement.

La ville de Pékin a enregistré 74 nouveaux cas de Covid lundi 13 juin 2022. Cela représente le plus grand nombre de cas dans la capitale chinoise depuis 3 semaines ce qui relance les inquiétudes concernant de nouvelles mesures.

Le gouvernement a demandé aux autorités locales de contrôler la résurgence épidémique aussi vite que possible alors qu’une préfecture frontière de la Mongolie est devenue le nouvel épicentre de l’épidémie.

___STEADY_PAYWALL___

Juste une semaine après avoir autorisé à nouveau les déjeuners, sorties dans les bars/restaurants, le gouvernement de Pékin a de nouveau resserré les règles alors un nouveau cluster a été détecté dans lac quartier de Chaoyang connu pour son animation nocturne. Ce foyer proviendrait du bar Heaven Supermarket de Sanlitum. Le cluster provenant de ce bar serait à l’origine de 228 cas se disséminant dans 14 des 16 quartiers de a ville depuis jeudi dernier.
Le nombre de cas devrait encore se développer ont prévenu les autorités qui ont mis en place des mesures de tests obligatoires pour les 3,5 millions d’habitants du quartier de Chaoyang lundi. Les immeubles d’environ 10000 personnes contact seraient à nouveau en confinement ciblé.

Ces résurgences épidémiques inquiètent quant à la santé de l’économie chinoise alors qu’un long confinement s’est à peine terminé à Shanghai.

L’agence de presse officielle a relaté des propos du vice- Premier ministre Sun Chunlan qui a déclaré qu’il était nécessaire de renforcer la prévention du Covid et de contrôler certains lieux.

Ce nouveau foyer n’a eu lieu que quelques jours après le relâchement des règles à Pékin et l’autorisation de sortir au restaurant depuis le 6 juin. Depuis 1 mis, les habitants devaient si possible travailler depuis la maison, les centre commerciaux étaient fermés ainsi qu’une partie des transports en commun. Shanghai de son côté a fait l’objet d’un long confinement de 2 mois qui s’est terminé il y a peu.

Ces problèmes mettent cependant en avant paradoxalement la fragilité de l’Occident dont les entreprises ont décidé de sous-traiter leur production en Chine. Les problèmes actuels en Chine liés au Covid, créent des problèmes d’approvisionnement pour les entreprises occidentales. A titre d’exemple Apple se fournit aujourd’hui à 90% en Chine.

Le futur parait d’autant plus inquiétant pour l’Europe que l’industrie chinoise va pouvoir bénéficier du pétrole russe à bas coût tandis que les industries européennes vont devoir supporter le coût de la transition énergétique. Le problème est moindre par les Etats-Unis qui disposent d’une importante production locale…

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!