Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

United va tripler sa consommation de carburant SAF en 2023

United va tripler sa consommation de carburant SAF en 2023

United Airlines a annoncé son intention d'augmenter son utilisation de carburant d'aviation durable (SAF) cette année. En France plusieurs dirigeants ont lancé un plaidoyer pour décarboner l'aérien. 

Le transporteur américain commencera à utiliser un mélange de carburant SAF sur les vols au départ de l'aéroport international de San Francisco et a des plans similaires pour Londres Heathrow plus tard cette année.

United dit que cette décision pourrait permettre à la compagnie d'utiliser 44 millions de litres de SAF en 2023 soit environ trois fois plus que l'an passé et dix fois plus qu'en 2019.

La compagnie aérienne a jusqu'à présent investi dans la production future de plus de 22 milliards de litres de SAF, ce qui, selon elle, est plus que tout autre transporteur.

Plus tôt cette année, United a créé un fonds d'investissement pour augmenter l'approvisionnement en carburant d'aviation durable. United utilise des mélanges à base de carburant SAF à l'aéroport international de Los Angeles depuis 2016 et à l'aéroport d'Amsterdam Schiphol depuis 2022.

Le transporteur a déclaré que le SAF utilisé sur les vols d'United « sera payé en partie par l'intermédiaire de l'Eco-Skies Alliance de la société, un programme innovant conçu pour que les entreprises participantes travaillent ensemble pour partager la « prime verte » ou le coût associé à l'achat de carburants émettant moins de CO2 ».

Le programme compte actuellement 24 participants, dont Audi, Bank of America et Cisco.

Commentant la nouvelle, Lauren Riley, directrice du développement durable de United, a déclaré : « il est remarquable de voir qu'en quelques années seulement, United a augmenté de façon exponentielle son utilisation de carburant SAF. Alors que 22 millions de litres de SAF en 2023 représentent une fraction de ce dont nous avons besoin, nous avons également fait de gros investissements dans des producteurs qui utilisent de l'éthanol aux algues pour produire du SAF pour aider à développer l'offre future disponible. Nous pensons que ces investissements, ainsi que notre collaboration continue avec les décideurs politiques, les entreprises intersectorielles et d'autres compagnies aériennes, nous aideront à faire évoluer cette toute nouvelle industrie pour atteindre un succès comparable à celui du solaire et de l'éolien ».

Les présidents de compagnies aériennes françaises lancent un plaidoyer pour décarboner l'aérien

En France dans le JDD, plusieurs présidents de compagnies aériennes ont rédigé une tribune en demandant au gouvernement de faire plus pour décarboner le transport aérien en critiquant la taxation du secteur aérien au profit du train.

« À quoi bon privilégier, sans discernement et à grands frais, le train dans un monde où l’automobile sera électrique et l’avion propulsé par des carburants non fossiles ? L’aviation a la capacité de réduire fortement ses émissions de CO2. Elle offre un mode de transport rapide, sûr, flexible et beaucoup moins coûteux pour la collectivité que le train. Priorité doit être donnée à encourager son développement durable et sa décarbonation, plutôt qu’à les freiner ».

www.united.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?