Partagez cet article :

american-airlines-nouvelle-livree2013

Suite à l'accord du Département de la Justice américaine, la fusion d'American Airlines et d'US Airways devrait avoir lieu d'ici décembre 2013...

Après l’accord de l’Union Européenne en Août 2013, c’est désormais le Département de la Justice américain qui a autorisé la fusion American Airlines/US Airways.

L’annonce a été effectuée le 12 novembre par l’administration américaine.

Des centaines de slots en moins dans plusieurs aéroports américains

Afin d’obtenir l’accord du DoJ, les deux compagnies ont du se résoudre à vendre des slots: 104 slots de décollage et d’atterrissage à l’aéroport de Washington (Reagan National) et 34 slots à New York (La Guardia). Les deux compagnies détenaient 67% des slots à Reagan et n'en détiendront plus que 57% après selon l'analyste Helane Becker de Cowen & Co citée par Reuters.

Les deux compagnies vont également se séparer de slots et de portes d’embarquement à Boston Logan International, Chicago O’Hare, Dallas Love Field, Los Angeles International et Miami International.

Suite à la cession de ces slots, les deux compagnies vont donc opérer 44 vols quotidiens en moins au départ de Reagan National et 12 vols en moins  à La Guardia: aujourd’hui les deux compagnies totalisent 290 départs de Reagan National et 175 de La Guardia.

Dans le cadre de cet accord, American et US AIrways vont maintenir leurs hubs à Charlotte, NC, Kennedy Airport à New York, Los Angeles, Miami, Chicago O’Hare, Philadelphie et Phoenix pendant une période de 3 ans; « conformément à l’activité de ces dernières années».

Delta a indiqué qu’elle souhaiterait racheter des slots à La Guardiam ais il serait plus probable que JetBlue s'en empare sleon les analystes.

Sortie de la banqueroute pour American...

Cependant en annonçant l’accord avec les compagnies mardi, le procureur général Eric Holder a déclaré :« cet accord a le potentiel de changer l’industrie. En garantissant une présence plus importante pour les compagnies low-costs dans des aéroports américains clés, cet accord s’assure qu’il y aura plus de concurrence pour les voyageurs sur les routes directes et en correspondance».

L’accord reste encore à être approuvé par le Federal District Court de Columbia et doit être revu par le juge Sean H. Lane de la United States Bankruptcy Court à Manhattan en chagre du dossiezr de la banqueroute de la maison mère d’American, AMR.

En septembre, il avait approuvé la sortie de la faillite d’AMR, la fusion avec US Airways faisant partie du plan et l’accord du DOJ devant être donné, ce qui est fait.

Sean H. Lane doit encore déterminer si les concessions pour obtenir cet accord impactent significativement le plan de restructuration et si cela requière à nouveau un vote de la part des créditeurs et des actionnaires.

...et fusion US Airways/American prévue pour décembre 2013

Si ces autres points sont réglés, l’accord avec le Departement of Justice ouvre la voie à une sortie de la banqueroute pour American Airlines et à la fusion avec US Airways.

Auparavant les juristes du DOJ avaient déclaré que la seule solution pour maintenir la concurrence était d’arrêter cette fusion.

La fusion des deux compagnies devrait avoir lieu dans la première quinzaine du mois de décembre avec pour objectif une compagnie unique pour les passagers d'ici au 7 janvier 2014 selon le CEO d'US Airways.

La fusion va donner naissance à la première compagnie mondiale en terme de revenus et de trafic passagers, devant United et Delta.

American/US Airways deviendra la première compagnie au monde

La fusion va permettre à American de reprendre des parts de marché vis à vis de ses concurrents notamment Delta qui s'est développé sur le marché corporate ces dernières années à New York, Seattle et Los Angeles.

Les deux compagnies vont offrir un réseau très étendu.

Dans les aéroports régionaux la fusion des deux compagnies devrait conduire à une hausse des prix selon Rick Seaney, le CEO de FareCompare.com cité par Reuters.

Dans un communiqué, Thomas W. Horton, le CEO d’AMR a déclaré: «c’est un jour important pour nos clients, nos employés et nos actionnaires. Cet accord ouvre le voie à la renaissance d’American Airlines.»

Les actions d'AMR ont clôturé hier en hausse de 26% au NYSE.

Il est à noter que le CEO d'US Airways, Doug Parker, devrait gérer la nouvelle entité.

www.americanairlines.fr

www.usairways.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: