Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

USA: un sénateur propose une loi suite à l'incident d'United

Le sénateur américain Richard Blumenthal vient de proposer une nouvelle loi pour dédommager les passagers débarqués involontairement d'un avion…

bill of rights

Richard Blumenthal un sénateur du Connecticut, critique fréquent de nl'industrie aérienne a qualifié le débarquement de David Dao du vol 3411 par la police aéroportuaire comme « choquant et brutal ».

« Que ce soit le fait de vols surréservés, retardés ou de frais élevés, les lois que nous avons en placer pour protéger les passagers ont été fréquemment ignorés et de manière flagrante par les compagnies plus concernées par les profits que les passagers» a déclaré Richard Blumenthal.

Selon l'équipe du Sénateur, le loi inclurait une somme minimum de dédommagement, la limitation de la politique de débarquement des passagers qui refusent de quitter l'avion volontairement et des restrictions quant à la possibilité pour les compagnies de débarquer des passagers pour laisser la place à des membres d'équipage.

Le Sénateur a envoyé une lettre à la Secrétaire américaine des Transports Elaine Choa dont le département étudie l'incident d'United en mettant en avant les problèmes quant au traitement des passagers par les compagnies américaines. «Votre agence doit conduire une enquête approfondie sur United Airlines et sur les pratiques de l'industrie qui ont conduit à cet incident » a déclaré Richard Blumenthal.

Richard Blumenthal souhaite particulièrement qu'Elaine Chao étudie si les compagnies offrent aux passagers le montant total des dédommagements dus aux passagers du fait de la loi en cas de débarquement, de surbooking et si les employés des compagnies sont bien formés quant aux droits des passagers.

«United Airlines set use compagnie privée qui profit de l'infrastructure publique et maintenant apparemment utilise la force pour punir les passagers. Vous êtes bien positionnées pour défendre les droits des passagers alors que ceux-ci ne peuvent pas profiter de leur droit d'aller en justice. Je travaille sur une loi pour corriger ces déficiences dramatiques. En attendant les voyageurs veulent et doivent avoir des explications » a-t-il assuré.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?