La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
vueling_avion
Vueling va ajouter de nombreux vols en correspondance depuis Barcelone à compter du 5 juillet 2010. Cette initiative a lieu alors que Ryanair vient d'annoncer son implantation à l'aéroport.


Le directeur général de Vueling, Alex Cruz, a présenté hier le «nouveau modèle de durabilité» de la compagnie qui consiste à offrir les mêmes services qu'une compagnie traditionnelle tout en réduisant les coûts au minimum.

«Nous ne croyons pas que nous pouvons survivre sans réduire nos coûts» a déclaré Cruz.

Une déclaration qui semble être en contradiction avec l'annonce d'hier selon laquelle Vueling va lancer de nombreux vols en correspondance via Barcelone.

Vueling a ajouté 418 vols à son inventaire en ligne, les premiers vols devant débuter via Barcelone à partir du 5 Juillet.

Cruz a admis que cette initiative entraînerait de nouveaux coûts au niveau du transit des passagers, comme de la manutention des bagages.

Mais Cruz a indiqué que ces nouveaux coûts étaient en ligne avec la philosophie low-cost de la compagnie.

Selon Cruz, ces vols en correspondance «Vueling to Vueling» ont le potentiel de doubler le trafic passant par Barcelone, aussi connu comme l'aéroport d'El Prat, ce qui l'élèverait au statut d'hub.

«En 2010, nous espérons entre 250000 à 350000 passagers en correspondance, soit le double du nombre actuel de passagers en correspondance à l'aéroport d'El Prat» a déclaré Cruz.

Vueling espère faire transiter un million de passagers d'ici 2011.

Cruz a déclaré que plus d'un tiers du trafic proviendrait d'Italiens, de Français, de néerlandais et de passagers d'Europe de l'Est en route vers des destinations espagnoles.

Cruz estime que plus de 10 pour cent de ses passagers à El Prat, (soit environ un million), seront passagers en correspondance «qui n'auraient pas transité par Barcelone si Vueling n'avait pas offert ce service.»

Cruz a admis que les nouveaux billets ne seraient pas commercialisés à des prix compétitifs sur toutes les routes, mais seulement sur certaines où des compagnies concurrentes ne sont pas déjà bien établies. Il a dit que les passagers vont profiter de meilleurs prix sur les routes de l'Espagne vers l'Europe de l'Est y compris la Russie, ainsi que Paris.

Vueling espère que ces nouveaux billets séduiront les voyageurs d'affaires désireux de voler «low cost».

Comme mesure incitative supplémentaire, Vueling, en partenariat avec l'opérateur Aena, offrira le wifi gratuit pour ses passagers durant les correspondances de plus de deux heures.

«Nous allons continuer d'offrir plus de services pour les voyageurs d'affaires, afin que nous soyons une compagnie aérienne compétitive, non seulement au niveau des services offerts aux passagers, mais aussi au niveau des coûts» a déclaré Cruz.

Les autres mesures incitatives comprennent des réductions dans les boutiques et les restaurants de l'aéroport. Pour les passagers dont la correspondance dure plus de quatre heures, Vuelign offrira des remises au Spa, au salon de coiffure et au salon VIP.

Lorsqu'on lui demande si Vueling chercherait à adapter ses vols en correspondance pour cibler les services offerts par d'autres compagnies aériennes, pour les vols transatlantiques, par exemple, Cruz a déclaré que cela serait «la prochaine étape logique.»

Mais il a ajouté qu'une telle décision serait étudiée très attentivement, et conformément à son modèle de durabilité.

Le lancement de nouveaux vols en correspondance à Barcelone intervient alors que Ryanair a annoncé qu'elle allait s'installer dans cet aéroport plus tard cette année en offrant un total de 20 routes à destination de Bruxelles, Edimbourg, Milan, Paris, Rome et Venise notamment.

Par ailleurs, Vueling semble également se rapprocher de Oneworld du fait de son intégration avec Iberia, l'un de ses principaux actionnaires.

La preuve la plus évidente de cela, est sa participation dans le programme de fidélisation Oneworld, où Vueling achète points auprès d'Iberia, des points dont peuvent alors bénéficier ses passagers.

Cruz profité de cette annonce pour critiquer les frais accessoires tels que ceux facturés par Ryanair sur les bagages et les frais de réservation.

Cruz a déclaré que Londres était l'une des villes qui pourraient être desservies au départ de Barcelone comme Zurich, Munich et Francfort, mais que la décision de desservir la capitale du Royaume-Uni et d'entrer en concurrence avec Easyjet nécessitait «beaucoup de confiance en soi».

Vueling a fusionné avec le transporteur low-cost Clickair en Juillet 2008.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut