Partagez cet article :

Asiana, la compagnie aérienne coréenne qui est en vente depuis cette année a reçu trois offres de rachat…

On vient d'apprendre via l'agence de presse Yonhap que le groupe coréen Asiana Kumho a reçu trois offres pour sa filiale Asiana Airlines en vente depuis le mois d'avril 2019.

La première offre provient du groupe coréen Aekyung qui opère la compagnie low-cost Jeju Air.

La seconde offre regroupe des investisseurs dont le groupe d’assurance Mirae Asset Daewoo. Enfin la troisième offre a été effectuée par le fonds Korea Corporate Governance Improvment.

Le groupe va décider quelles offres vont pouvoir passer la seconde étape la semaine prochaine avec une décision attendue pour le mois de novembre.

Le banque coréenne de développement qui détient des dettes de la compagnie souhaite qu’Asiana soit vendue avec ses 2 filiales Air Busan et Air Seoul.

Les difficultés d’Asiana datent du moi s de mars alors que la banque de développement a persuadé la famille fondatrice de vendre 33,47% des parts de la compagnie en échange d’un échange financier pour le groupe Kumho. Celui-ci est passé en quelques années du 7ème chaebol du pays au 25ème.

La compagnie coréenne sinon n’était pas en crise même si elle a constaté un ralentissement de son activité cargo ainsi que de la demande. Son chiffre affaires est resté stable par rapport à l’an passé pour son trimestre allant d’avril à juin 2019 ( 1,75 billion de won ).

Il est à noter qu'en mai Asiana a annoncé qu'elle allait supprimer sa première classe présente sur les A380. Depuis le 1er septembre les sièges première ne sont plus en vente. Sa concurrente Korean Air a également décidé de supprimer sa première de nombreuses routes internationales également afin de faire des économies.

Korean Air traverse également une période difficile. Le dirigeant de Korean Air, Yang-Ho Cho est mort il y a quelques mois et il se pose la question de son héritage.

La question reste de savoir comment son héritier Walter Cho va faire pour conserver son influence au sein du capital alors qu’il va devoir régler d’importants frais de succession.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Cliquez ci-dessus pour voir la nouvelle cabine