Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
Après 4 ans de négociations, les FARC et le gouvernement viennent de trouver un accord : une nouvelle ère s'ouvre pour le tourisme en Colombie…

bar du centre ville de bogotacolombie2010

Après plus de 50 années de guerre, la Colombie vient de tourner une page sombre de son histoire grâce à un accord de paix qui conclut des négociations ayant duré 4 ans.

En Colombie, le conflit entre les FARC et le gouvernement aura causé la mort de plus de 220000 personnes, vu disparaître 45000 personnes et aura entrainé la séquestration de 30000 personnes.

Au total on estime que plus de 6,7 millions de personnes auront été déplacées du fait du conflit.

Le conflit est né des revendications de petits paysans voulant une réforme agraire pour supprimer la concentration des terres entre les mains de grands propriétaires terriens.

L'assassinat de Jorge, Eliecer Gaitán en 1948, un meneur de la gauche, a marqué le début d'une ère de violence (la violencia), la période la plus sombre de l'histoire de la Colombie, qui a duré jusqu'au début de l'année 1953. Une dictature militaire prend alors le pouvoir et se termine en 1958 suite à un accord entre libéraux et conservateurs, mais des zones d'autodéfense subsistent. L'attaque par l'armée de la République de Marquetalia, «une zone d'autodéfense», marque la naissance des FARC en 1964 et d'une guerre qui durait depuis cette époque.

Alors que la violence liée au trafic de drogue a fortement diminué ces dernières années, plus rien ne s'oppose désormais à un futur radieux pour le tourisme en Colombie.

Depuis quelques années, le nombre de visiteurs étrangers avait déjà fortement augmenté: on a compté plus de 2,5 millions de touristes étrangers en Colombie en 2015 soit une hausse de 12% par rapport à 2015 et un chiffre multiplié par 3 comparé à 2005.

Ce processus de paix est aussi (et surtout) une bonne nouvelle pour les colombiens qui pourront désormais se rendre sans peur dans toutes les régions du pays: pendant les années noires, il était dangereux de se rendre depuis Bogota dans certaines provinces du pays. Les voyageurs risquaient d'être attaqués ou enlevés sur certaines routes, ce qui a fortement freiné le «tourisme de week-end».

Grâce à cet accord, la Colombie devrait sans doute connaitre une belle croissance dans le domaine du tourisme ces prochaines années alors qu'elle bénéficie de nombreux atouts: une forte proximité culturelle avec l'Europe, de somptueux paysages et de multiples climats, un héritage historique important (comme le superbe port de Carthagène) et des plages sur les deux océans : l'Atlantique et le Pacifique.

Voir nos reportages: Colombie en salsa et en couleurs.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !