Partagez cet article :

Alors que les compagnies américaines étaient critiques vis à vis des compagnies du Golfe, les Emirates Arabes Unis et les Etats-Unis ont signé un accord qui réaffirme fortement l’accord de ciel ouvert signé en 2002 après des années de bisbilles entre les compagnies américaines et émiraties…

Selon USA Today, Emirates accusées de concurrence déloyale par ses rivaux comme Delta, American Airlines et United a accepté volontairement d’ouvrir sa comptabilité « en publiant son rapport annuel conformément aux standards de comptabilité internationaux ».

 L’article indique qu’Emirates n’a actuellement pas de projet de lancement de nouveaux vols utilisant la 5ème liberté aérienne entre les Etats-Unis et d’autres pays que les Emirates Arabes Unis.

L’agence de presse Associated Press a indiqué qu’un accord a été signé entre l’assistant du Secrétaire d’Etat américain Manisha Singh et l’ambassadeur émirats Yousef al-Otaiba, après d’intenses négociations.

Le nouveau rapport financier d’Emirates vise à rassurer les compagnies américaines sur le fait qu’elles s’inquiétaient qu’Emirates ait reçu d’importantes subventions du gouvernement des Emirates Arabes Unis et leur ferait ainsi une concurrence déloyale.
Cet accord ne signifie pas la fin des subventions gouvernementales à Emirates : il stipule que ces paiements peuvent mettre à mal la concurrence et qu’il ne « sont pas extraordinaire ni forcément problématiques ».
De son côté Emirats a indiqué qu’elle « appréciait les conclusion des discussions techniques informelles entre les délégations représentants le gouvernement des Emirates Arabes Unis et les Etats-Unis ».

Elle a souligné que « contrairement à certaines articles parus dans les médias, il n’y a aucun gel des droits opérationnels indiqués dans l’Air Transport Agreement ou aucune volonté tacite de le faire ».

« Le rapport des discussions est clair sur le fait que les Emirates Arabes Unis et leurs compagnies sont ou ont été à tout moment en parfaite conformité avec l’accord et qu’il n’y a pas eu violation de l’accord par les compagnies aériennes des Emirats Arabes Unis » a jouté Emirates.

Les Etats-Unis ont signé un accord similaire avec le Qatar concernant Qatar Airways en janvier 2018.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut
Web Analytics