Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Aérien : retour des surcharges carburant en 2018?

Aérien : retour des surcharges carburant en 2018?

Selon Akbar Al Baker le CEO de Qatar Airways, les surcharges carburant devraient bientôt refaire leur apparition comme dans les années 2005-2015…

Les surcharges avaient alors été introduites alors que les prix du pétrole avaient augmenté de 30$ le baril à 147$ du fait des tensions géopolitiques au Moyen-Orient. Les surcharges avaient ainsi augmenté le prix des billets d’avion.

Akbar Al Baker, le CEO de Qatar Airways estime qu’elles devaient bientôt réapparaitre.

A l’occasion d’une interview de notre magazine Business Traveller à Doha, Akbar AL Baker estime que du fait de la hausse des prix du pétrole (à 85$ le baril actuellement), les surcharges carburant pourraient être appliquées de manière imminente.

Son opinion est influente dans l’industrie aérienne. Il n’est pas seulement le CEO de Qatar Airways alors que la compagnie est également un important actionnaire d’IAG (21%) qui détient British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus et Level.

Il est de plus le président du Conseils des gouverneurs de la IATA à partir du mois prochain.

« Alors que les prix du pétrole augmentent, nous allons imposer des surcharges carburant comme cela se pratiquait auparavant » a-t-il indiqué.

Il a justifié cette pratique : « Quand les prix du pétrole s’élèvent, les prix des billets n’ont pas suivi au même rythme la progression. Les prix du pétrole sont passés de 50 à 120 dollars mais les prix des billets d’avion n’ont pas augmenté de 2,5 fois » explique-t-il.

Norwegian a été l’une des premières à imposer une surcharge le 22 mai pour les vols vers les Etats-Unis, l’Argentine et Singapour d’un montant de 25 £ l’aller et de 50 £ pour un vol aller-retour.

« Norwegian a remis en place une surcharge ce que les compagnies ont fait par le passé. La surcharge va couvrir la hausse des prix du pétrole et d’autres frais. Cette surcharge s’applique aux vols long-courriers, à ceux opérés au Moyen-Orient et en Afrique et est moindre que celle introduite par nos concurrents » indique Norwegian.

Business Traveller a contacté British Airways. La compagnie impose actuellement une charge pour un vol aller-retour vers New York d’environ 203 £.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS