Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Partagez cet article :

 Air France va devoir détourner ses vols vers la Chine et le Japon, ce qui va occasionner des frais et des modes opératoires différents. Les vols d'Air France vers la Chine et le Japon vont être modifiés...(Article Abonnés)

Alors que les pauys de l'Union Européenne ont annoncé la fermeture de leurs espaces aériens aux avions russes, les autorités russes ont fait de même en interdisant les compagnies aériennes de 36 pays soit notamment tous les pays de l'Union Européenne dont la France.

Les vols peuvent cependant être effectués via un permis spécial a précisé Rosaviatsia pour des cas spécifiques.

Dans les faits cette fermeture de l'espace aérien russe aux compagnies européennes devrait profiter à leurs concurrents, notamment les compagnies aériennes japonaises (JAL et ANA), chinoises et du Moyen-Orient qui ne sont pas concernées par la fermeture de l'espace aérien russe.

___STEADY_PAYWALL___

Le trafic aérien entre l'Europe et la Chine va donc être transféré principalement aux compagnies asiatiques et du Moyen-Orient.

Les compagnies aériennes européennes devraient ainsi perdre d'importantes parts de marché sur ce marché stratégique.

Des parts de marché qui pourraient bien être perdues à long-terme tant les sanctions infligées par les européens paraissent démesurées envers la Russie.

Air France avait déjà annoncé dimanche dernier qu'elle suspendait ses vols vers la Russie. Elle a précisé qu'elle suspendait également ses vols vers le Japon et la Chine le temps de voir comment elle allait faire pour éviter de survoler la Sibérie.

« Le 27 février 2022, Air France a suspendu la desserte de la Russie et le survol de l’espace aérien russe jusqu'à nouvel ordre. En conséquence Air France maintient ses liaisons vers la Chine, la Corée du Sud et le Japon en adaptant ses plans de vols. Sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires, son programme de vols de et vers l’Asie est à jour jusqu'au 3 mars 2022 inclus et consultable sur airfrance.com. Les changements d’itinéraire liés à l’évitement de l’espace aérien russe donnent lieu à un allongement du temps de vol et peuvent entraîner des changements d’horaires. Les clients concernés sont informés individuellement. Le détail du programme de vols pour les jours suivants sera mis à jour au fur et à mesure de l’obtention des autorisation » précise une alerte sur le site web de la compagnie.

Des routes plus longues et plus couteuses, donc moins compétitives

Il semblerait que ces nouvelles routes passeraient pour le moment via le Kazakhstan et la Chine.

Cela va engendrer des coûts supplémentaires, ces routes étant plus longues et plus compliquées à opérer.

En effet les pilotes ne peuvent pas utiliser le pilote automatique pendant la grande partie du voyage car ces routes sont très fréquentées avec de nombreuses montagnes tout du long. L'équipage devra être quasiment constamment aux commandes ce qui implique d'avoir un pilote en plus ou de changer d'équipage lors d'une escale. Finalement on a appris que ce n'est pas cette dernière option qui a été retenue. 

Les vols auront une durée supérieure de 2 à 3 heures avec la présence à bord de 4 membres d'équipage au pilotage. Air France a obtenu les autorisations nécessaires pour ces nouvelles routes jusqu'au 27 mars.

Les autorisations n'ont pas pu être confirmée pour le moment après le 28 mars notamment pour les vols vers Haneda.

On voit donc que ces sanctions défavorisent pour le moment les compagnies européennes au profit des compagnies asiatiques et du moyen-orient. Ce qui sera également le cas au niveau économique, l'Europe ayant bien plus à souffrir d'un conflit en Ukraine que les Etats-Unis ou l'Asie.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS