Partagez cet article :
Un appartement Airbnb

La nouvelle économie du tourisme est durement frappée par l'épidémie. Uber, Lyft et Airbnb notamment vont licencier...

Les deux entreprises étaient les vedettes de la nouvelle économie du tourisme mais comme d'autres elles vont devoir retomber les pieds sur terre avec cette terrible crise liée à l'épidémie de Covid-19.

On vient d'apprendre qu'Airbnb prévoyait de supprimer environ un quart de ses effectifs soit environ 1900 emplois.

L'activité du leader la location de vacances sur Internet a été frappée durement.

«Les revenus cette année seront inférieurs de moitié à ceux de 2019» a déclaré Brian Chesky, le CEO d'Airbnb dans un mémo interne aux employés de la société.

En mars Airbnb a pris différentes mesures comme l'arrêt de ses activités marketing et a mis en place un plan de 250 millions de dollars d'aides pour ses hôtes sans clients.

Par ailleurs, les dirigeants les plus hauts placés du groupe vont réduire leurs salaires de 50% pour 6 mois.

L'avenir est cependant plutôt bien orienté pour Airbnb alors qu'elle vient de lever 2 milliards de dollars de sociétés d'investissement ce qui porte ses réserves de cash à 4 milliards.

Du fait de la crise Airbnb a suspendu son activité de transport ainsi que celle de production de vidéos de voyage. Airbnb va également réduire ses investissements dans LUX, une activité de location de maisons et appartements haut de gamme.

Uber prévoit de supprimer 20% de ses effectifs

En plus d'Airbnb, les employés d'Uber ont également du soucis à se faire.

Le CEO d'Uber a indiqué qu'il mettait en place actuellement un plan de suppression d'emplois.

On parle dans la presse de 4 à 5400 emplois supprimés sur 27000 soit 20% au maximum des effectifs.

L'an passé Uber avait déjà licencié 1100 personnes alors que la compagnie est en bien plus mauvaise posture qu'Airbnb.

 La compagnie a notifié qu'elle ne publierait pas de résultats financiers préliminaires pour 2020 alors qu'elle estime qu'il est impossible de prévoir l'impact de l'économie sur ses futurs résultats financiers. Uber avait publié sa pire perte historique au second trimestre 2019 soir 5 milliards de dollars! La compagnie a totalisé une perte de 8,5 milliards de dollars en 2019. Elle estimait qu'elle pourrait devenir rentable fin 2020 : une perspective désormais tombée à l'eau.

Lyft réduit ses effectifs de plus de 17%

Le principal concurrent d'Uber, Lyft, a de son côté déjà licencié 982 personnes soit 17% de ses employés. La compagnie prévoit de supprimer 282 postes en plus et de réduire de 50% les salaires des employés restants...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: