Partagez cet article :

alvaro-delgado-iberiaLe marché aérien France-Espagne a souffert de la conjoncture mais pour Iberia, l'année 2013 est un grand cru avec de nouvelles classes éco et Business, une nouvelle marque et du potentiel à transformer sur le Brésil...Explications avec Alvaro Delgado, directeur France d'Iberia.

BusinessTravel.fr/Business Traveller France: hormis votre nouvelle Business, quelle est l'actualité de la compagnie en 2013?

Alvaro Delgado, directeur France d’Iberia: nous continuons à déployer notre Business sur notre réseau long-courrier ainsi qu’une nouvelle classe éco.

Nous allons surtout dévoiler notre nouvelle marque d’ici quelques mois avec un nouveau logo, de nouvelles couleurs.

Elle était prête depuis plusieurs mois: on peut parler d’un nouveau départ pour Iberia.

Nous n’avions pas changé de marque depuis 25/30 ans! (NDLR: plusieurs photos ont circulé sur Internet dont une sur le forum Skyliner où la marque Iberia apparait plus moderne eavec des caractères rouges sur le fuselage et le logo sur l'empennage, sans l'emblême de la couronne espagnole, voir http://www.wings900.com/vb/attachments/forum9/34402d1358326369-iberianc.jpg).

BusinessTravel.fr/Business Traveller France: comment se porte le marché aérien France-Espagne?

Alvaro Delgado: le marché aérien France-Espagne a baissé de 17% en 2012 par rapport à 2011.

La tendance est similaire en ce début d’année.

Malgré ce marché morose nous avons réussi à augmenter notre part de marché d’un point environ: la situation a été meilleure au départ de la province qui représente 50% de notre trafic.

Le trafic Business a été plus impacté que le trafic loisirs du fait de la conjoncture économique et du durcissement des politiques voyages.

Nous venons cependant de signer un accord avec la Chambre de Commerce d'Espagne en France qui va nous permettre de mieux cibler les PME faisant du commerce avec l'Espagne: 300 entreprises sont membres de la Chambre de Commerce d'Espagne dont 80% sont des PME/TPE.

L'Amérique Latine reste un continent en croissance: 50% de nos clients prennent des vols en correspondance vers l’Amérique Latine au départ de la France.

Vers l’Amérique Latine, Lima, le Mexique et San José sont les destinations préférées des français. 

Lima, cela s’explique car il y a une importante communauté péruvienne en France, ce qui n’est pas forcément le cas pour d’autres pays d’Amérique Latine comme l’Argentine.

L’Amérique Latine est une zone stratégique pour nous: nous avons d’ailleurs des accords de partage de code et de revenus vers Quito/Lima avec la compagnie LAN devenue LATAM.

BusinessTravel.fr/Business Traveller France: que va changer l’intégration de TAM (NDLR qui a fusionné avec LAN pour former LATAM) dans oneworld?

Alvaro Delgado: nous espérons pouvoir sceller les mêmes accords avec TAM qu’avec LAN en mettant en place des accords de partage de code, de revenus entre Madrid et des villes brésiliennes.

Mais rien n’est encore décidé: on attend de voir si le hub d’Iberia, Madrid, sera choisi.

En attendant nous avons décidé d’augmenter nos capacités cette année vers le Brésil, à destination de Rio et Sao Paulo, en positionnant un A340-600 au lieu d’un A340-300.

www.iberia.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut