Bonne Année 2019 de la part de Business Traveler France, le magazine des globe-trotteurs du Business

Partagez cet article :

La compagnie aérienne autrichienne va fermer 6 bases régionales en Autriche pour se concentrer sur son hub de Vienne…

Alors que la low-cost autrichienne Laudamotion vient d’être rachetée par Ryanair, Austrian a du coup décidé de mettre les bouchées doubles à l’aéroport de Vienne.

Elle vise à renforcer son hub à Vienne en réassignant son trafic aérien décentralisé entre l’Autriche et l’Allemagne. Plusieurs bases vont ainsi être fermées en province à Altenrhien, Graz, Innsbruck, Klagenfurt, Linz et Salzbourg.

Les employés de ces bases se verront offrir un poste à Vienne.

Ce projet coincide avec celui de la sortie de la flotte de 18 avions Bombardier Dash-8 400 prévues d’ici 2021: ces Bombardier sont aujourd'hui utilisés notamment pour opérer les vols entre les villes de province autrichiennes et l’Allemagne. Ils seront remplacés par des Embraer 195 puis par des A320.

Les vols de ces bases entre l’Autriche et l’Allemagne seront ainsi transférés à Vienne.

Les vols entre Vienne et la province autrichienne resteront opérés pour le moment.

Austrian vise à redevenir bénéficiaire pour renouveler sa flotte

La compagnie autrichienne qui a connu des heures difficiles va mieux désormais mais si elle ne dégage pas encore de bénéfices.

« Nous voulons redevenir bénéficiaire afin de pouvoir acheter de nouveaux avions et de concentrer nos forces à Vienne » a déclaré Peter N. Thier, directeur de la communication d’Austrian.

La compagnie vise en effet à renouveler sa flotte dont la moyenne d’age atteint 14 ans.

Hausse des capacités à Vienne

Le CEO a indiqué que compagnie devrait investir 200 millions d’euros dans l’expansion de sa flotte continentale afin de renforcer la position d’Austrian à Vienne. Elle opère aujourd’hui 36 A320 et devrait en totaliser 46 d’ici 3 ans.

L’offre au départ de Vienne sera augmentée de 10% d’ici 3 ans via l’ajout des A320 et la disparition des Bombardier Q400.

Réorganisation du réseau long-courrier et achat à terme de nouveaux avions

Au niveau long-courrier, la compagnie se réorganiser également. Quelques vols vers des destinations loisirs ont été suspendus car ils ne fonctionnaient pas comme les Seychelle, la Havane, le Sri Lanka ou même Hong Kong. Maurice et les Maldives ont par contre bien fonctionné et seront conservés.

« La taille du marché autrichien n’a pas permis de remplir suffisamment les vols vers les Seychelles, la Havane ou le Sri Lanka. A Cuba, nos clients ont été déçus par les infrastructures » confie Peter N. Thier. Austrian a également suspendu les vols lancés il y a quelques temps vers Ispahan et Shiraz en Iran du fait de la nouvelle politique du président Trump.

La compagnie s’est renforcée parallèlement sur l’Amérique du Nord où elle est très présente (Montréal, Toronto, New York, Washington, Los Angeles, Miami, Chicago).

Cette zone représente une grande partie des 14 destinations long-courriers desservies par la compagnie. En Asie, Austrian est présente en Chine continentale (Pékin et Shanghai), au Japon, en Thaïlande mais pas en Inde. Le vol vers Mumbai avait été suspendu il y a quelques années avant celui de Delhi. « L’Inde est un marché très difficile de volumes et de bas tarifs. Alors que nous comptons de nombreux voyageurs d’affaires autrichiens se rendant en Chine, nous n’avons pas réussi à remplir suffisamment nos vols vers l’Inde » explique Peter N. Thier.

Dans le futur, Austrian vise à investir pour remplacer sa flotte de 6 B767-300ER dont la moyenne d’age atteint 23 ans.

Enfin au niveau de la France, le trafic se porte plutôt bien avec une hausse de 1,5% du taux d’occupation entre 2017 et 2018 soit 360000 passagers entre Paris et Vienne, 79000 entre Lyon et Vienne et 130000 depuis Nice.

Pour promouvoir la destination Vienne Austrian Airlines a d’ailleurs créé un café éphémère à Paris du 6 au 10 février.

www.austrian.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

DISCUTEZ DE CET ARTICLE, AJOUTEZ UNE INFORMATION: CLIQUEZ SUR CE LIEN

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut
Vols en promo, cliquez ci-dessous: