La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

terminal1 roissy 

Selon l'institut ForwardKeys, de fortes chutes des réservations de vols ont eu lieu après les événements de la semaine passée Les annulations sont redevenues moins importantes mais par contre les nouvelles réservations peinent à retouver leur niveau de l'an passé pour Noël…

Selon ForwardKeys, la baisse des réservations de vols de l'étranger atteindrait 101% pour la période du 14 novembre au 21 novembre par rapport à l'an passé. Des chiffres désastreux pour le tourisme parisien. La baisse atteint 102% pour les USA, 113% pour l'Espagne, 131% pour la Chine et 115% pour le Brésil ou l'Italie. Hormis la semaine qui suit les événements, les réservations sont également en baisse pour le jour d'avant le début de la conférence sur le climat (COP21) qui débute le 30 novembre. Le niveau des annulations de réservations est maintenant redevenu normal mais par contre les nouvelles réservations affichent toujours une baisse de 27%.

Pour la période de Noël (du 24 au 31 décembre) la tendance indique une baisse de 13% à la date du 21 novembre avec un fort impact pour les réservations en provenance des Etats-Unis, de l'Espagne, du Japon et de l'Allemagne.

«Les événements tragiques de Paris ont un fort impact sur les voyages vers la ville et nos données montrent que cela va continuer pour la période de Noël. La période des annulations est passée, la tempête est derrière nous mais les réservations ne montrent pas encore de retour à la normale» a déclaré Olivier Jager.

Les américains vont être d'autant moins enclins à visiter notre pays alors que le département d'Etat américain vient de lancer une alerte aux voyages globale pour ses citoyens.

Cette alerte diffusé à la veille des grands départs de Thanksgiving (qui débute le jeudi 26 novembre) leur conseille d'être vigilants, «particulièrement dans les endroits bondés».

Ailleurs le climat est à la morosité comme en Turquie où la crise géopolitique influe sur le tourisme. Cette semaine la tension est à son comble alors qu'un avion russe a été abattu par la Turquie mardi 24 novembre. Suite à ce grave incident, le Ministère des affaires Etrangères Russe a recommandé à ses ressortissants d'éviter de voyager en Turquie : un coup dur au niveau du tourisme alors que 4,8 millions de touristes russes se sont rendus en Turquie en 2014. L'agence d'état Rostourism a également demandé de suspendre les ventes de forfaits de voyage vers la Turquie et le tour opérateur russe Natali Tours a confirmé la suspension prochaine de la vente de voyages vers la Turquie.

Le tourisme en Tunisie devrait également pâtir encore une fois et malheureusement des événements de cette semaine.

En France, Manuel Valls a cependant tenu à rassurer les touristes voulant se rendre dans notre pays en indiquant que les mesures de sécurité ont été «renforcées, particulièrement ces derniers jours».

«Si tout porte à croire que l'impact sur le tourisme peut-être plus durable (NDLR: qu'après les événements de janvier), il faut attendre «que des chiffres précis soient donnés par les professionnels» a-t-il indiqué lors d'une réunion avec des représentants de l'hôtellerie-restauration, des voyagistes et des transports.

Selon le cabinet MKG Hospitality, les difficultés pourraient s'étendre à l'ensemble de la France contrairement aux événements de janvier dernier : «L'impact des attentats sur l'hôtellerie dans le reste du pays reste encore à déterminer, mais les premières données invitent à penser qu'à l'inverse de l'après-7 janvier les difficultés pour le secteur du tourisme pourraient cette fois s'étendre à l'ensemble du territoire français, ou tout du moins à celle impactées par le tourisme international. On devrait probablement constater une véritable paralysie de l'activité hôtelière pour le reste du mois de novembre; il est en revanche pour le moment difficile de savoir combien de temps la tendance va se prolonger».

Afin d'aider les hôteliers, Bpifrance qui a suspendu les échéances des crédits des hôtels parisiens. Booking a également suspendu ses commissions pour les annulations ou les non venues depuis samedi 14 novembre, des annulations qui ont été massives du 14 comme le montre les chiffres de ForwardKeys ci-dessous.

annulations novembre2015

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut