Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

L'Inde et le Vietnam ont enregistré d'excellents résultats chez Opodo en 2016 au niveau de l'activité long-courrier. Les réservations sur mobile poursuivent leur progression selon el baromètre Opodo réalisé par Raffour Interactif…

baie along vietnam

Même constat qu'à l'ITB, du fait des troubles géopolitiques, l'Asie a la côte aujourd'hui sur le marché du tourisme (voir ITB 2017: Merci l'Asie!).

Chez Opodo, l'Inde est arrivée en 5ème position cette année des réservations de vols long-courriers et le Vietnam en 6ème position.

Les quatres premières destinations long-courriers en vol sec restent identiques à 2015 avec les Etats-Unis en pôle position devant la Thaïlande, le Canada et la Guadeloupe. L'Inde et le Vietnam ont détrôné respectivement Israël et la Martinique. «Cuba a également réalisé une excellente performance cette année» nous a confié Quentin Bacholle, Directeur Général d’Opodo France (voir le tableau ci-dessous pour les destinations en vogue).

destinationshausse2016 opodo

Hormis cette belle hausse de deux pays asiatiques, la tendance a été à la stabilisation sur le Moyen-Courrier.

«La forte chute vers les pays du Maghreb a eu lieu entre 2014 et 2015. L'an passé cela s'est stabilisé même si certains pays ont continué à beaucoup souffrir comme la Turquie qui a enregistré une baisse de 25% des réservations en 2016 après une baisse de 15% en 2015 ou la Tunisie. On ne compte plus que 400000 touristes français en Tunisie contre 1,5 millions il y a quelques années» nous a confié Quentin Bacholle.

L'environnement géopolitique a eu des conséquences désastreuses pour ces pays comme pour de nombreux autres en Afrique du Nord.

Mais il ne faut pas oublier que c'est l'Europe qui représente 80,1% des voyages personnels à l'étranger des français contre 6,9% pour l'Afrique, 5,7% pour l'Asie et l'Océanie et 7,3% pour les Amériques.

Inversement 80% des étrangers qui viennent en France sont européens.

Cet engouement pour l'Europe se note dans le Top 3 des destinations qui restent identiques (Espagne, Portugal, Italie) et dans le top 5 des villes de City Break : Lisbonne, Porto, Barcelone (seconde en 2015), Rome et Londres.

Une grande tendance de l'an passé a été la poursuite de la croissance de l'utilisation des mobiles pour organiser/réserver son voyage: selon le bromètre Opodo réalisé par Raffour Interactif 53% des français partis en vacances ont utilisé leurs tablettes ou leurs mobiles pour préparer ou réserver un séjour contre seulement 39% l'an passé. Une progression fulgurante!

«Les Phablets (smartphones à grands écrans) comme l'iPhone 7 permettent de nouveaux usages du mobile. Ils détronnent même les tablettes et prennent de plus en plus d'importante dans la préparation des voyages ou les réservations» assure de son côté Guy Raffour, Présiden du Cabinet d'études et de recherche Raffour Interactif.

«Le mobile devient une nouvelle industrie du tourisme, transforme les usages. Un internaute peut ainsi réserver une première nuit d'hôtel en France puis les autres une fois sur place. Il permet aussi de s'informer sur place sur les événements, restaurants…» explique Quentin Bacholle.

A ce titre nous l'avons interrogé pour savoir si la vague Airbnb influait sur les réservations d'hôtels. «C'est une tendance du marché et c'est pourquoi nous avons racheté budgetplaces.com pour renforcer notre offre sur le marché de l'hébergement» précise Quentin Bacholle.

En conclusion, il est intéressant de noter que malgré les terribles événements que la France a connu cela n'a pas empêché les français de partir en vacances : 63% des français sont partis en vacances soit 3 points de plus qu'en 2015. Les vacances restent plus que jamais sacrées pour les français même dans les périodes difficiles que nous avons traversées.

«Il y a eu beaucoup de traumastismes en 2016: les attentats, les inondations. On a ressenti une cartaine fatigue, une exaspération de la part des français. Mais malgré cela on constate un besoin vital de partir en vacances » conclue Guy Raffour. Un constat plutôt rassurant pour l'industrie du tourisme!

Le baromètre Opodo 2016 en chiffres :

Taux de départ global des Français (*) de 15 ans et + en tourisme de loisir / détente / vacances en 2016 : 63%, en hausse de 3 points vs 2015. L’année 2016 a vu se succéder une série d’événements marquants, socio-économiques, sécuritaires, météorologiques. La réaction des Français a été de partir davantage en séjours de loisir / détente / vacances.
 
Taux de départ en courts séjours marchands de loisir :  34% des Français de 15 ans et + en 2016, en baisse de 3 points vs 2015. Néanmoins il reste à un niveau élevé dans la mesure où 2015 avait été une année record. La baisse de 2016 s’explique par différents facteurs : une méteo plus défavorable, un  prix du baril de pétrole tendant à la hausse  et un choix davantage orienté vers le long séjour.
 
Taux de départ en longs séjours marchands de loisir
41% en 2016, en hausse de 5 points vs 2015. Cette tendance est très positive pour le secteur car ces séjours comportent des prestations payantes choisies majoritairement autour d’un nouveau lieu de séjour. Dans un contexte socio-économique tendu, les Français consentent des efforts importants pour s’offrir leurs vacances. Ils cherchent à optimiser le rapport dépenses/ plaisir et accentuent leur niveau d’exigence vis à vis des acteurs de l’offre. Ces séjours répondent à leur volonté, en changeant de lieu, de les vivre avec plus d’intensité et de dépaysement, de renouveler leur expérience par le changement. Le "R.O.I." budget / satisfaction de ces séjours est élevé.       
 
Taux de départ en longs séjours Non marchands de loisir (famille, amis, résidence secondaire): 25% des Français de 15 ans et + en 2016, en baisse de 4 points vs 2015.
Deux raisons essentielles et différentes l’expliquent. La 1ère est que les Français qui prennent ces séjours sont davantage fragilisés financièrement. Or l’hébergement économisé (famille / amis) ne représente qu’une fraction du budget du séjour. La 2ème raison est l’envie de changer de lieu de séjour pour un séjour choisi, d’où un déport vers les séjours marchands.
 
E-tourisme via ordinateur fixe ou portable, smartphone, tablette
 77% des Français partis ont préparé en ligne leurs séjours de loisir. Ce taux se maintient à un niveau élevé. Les raisons de cet engouement pour une préparation en ligne sont multiples : forte hausse des smartphones & tablettes (voir ci-après), hausse des séjours marchands (donc besoin de les préparer), des choix plus expérientiels, la recherche du meilleur rapport qualité/ prix, des contenus collaboratifs et "entre touristes", la lecture d’avis, une préparation au moment voulu, 24h sur 24, 7 jours sur 7, avec une visibilité sur les disponibilités réelles.
 
53% des Français partis ont utilisé leur smartphone ou tablette pour préparer ou réserver leurs séjours de loisir, soit une hausse inédite de 14 points. L'Internet mobile les accompagne via des services et des applications géolocalisées, en temps réel, selon leurs besoins et profils. Les contenus mobiles changent leur façon de vivre les séjours : ils organisent davantage sur place les activités et mettent de côté un budget ad hoc.  
 
Au total, 50% des Français partis ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet (via ordinateur, tablette, smartphone) en payant intégralement en ligne (**), en hausse d’1 point vs 2015. Ce succès est dû à l’augmentation des séjours marchands, à l’accès en temps réel aux disponibilités, au développement des modules de réservation en ligne avec paiement sécurisé et à la hausse des partis ayant le statut d’internautes.
Ce taux de 50% est d’autant plus significatif qu’une partie des Français a pris des séjours non marchands et que l’utilisation du véhicule personnel majoritairement pour les séjours en France diminue de facto la réservation de transports.
 
(*) : Taux de départ global mesuré par notre Baromètre: nombre de Français de 15 ans et + qui ont pris au moins un séjour de loisir / détente/ vacances, court marchand ou long marchand ou long non marchand. Séjour de loisir/ détente/ vacances : sont  volontairement  exclus les séjours de santé, pèlerinages, fêtes/ baptêmes, mariages, manifestations sportives, voyages scolaires & linguistiques, séjours pour affaires & motifs professionnels, missions ou réunions
Court séjour marchand: 1 à 3 nuits consécutives hors du domicile principal dans un hébergement payant de tout type
Long séjour: 4 nuits et +.  Marchand : dans un hébergement payant de tout type. Non marchand : dans la famille / amis/ résidence secondaire

(**) intégralement en ligne : sans passer par un call-center, courrier, fax ou face à face
 
Depuis 15 ans, ce Baromètre mesure avec précision l’évolution des départs en courts séjours marchands et/ou en longs séjours (marchands et non), ainsi que l’utilisation que font les Français de l’Internet fixe et mobile pour préparer et réserver leurs séjours.
 
Le Baromètre 2017 a été réalisé de janvier à février 2017 par le Cabinet Raffour Interactif auprès de 1010 Français représentatifs de la population française de 15 ans et + (14 ans révolus), par enquêteurs professionnels, interviews par téléphone, avec application d’un plan de sondage issu de quotas croisés : Csp + âge + régions + taille de la commune + sexe 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Que pensez-vous des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 12/07 et de l'extension du pass sanitaire

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !