Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

British Airways: une nouvelle grève pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine

britishairways-plane
Unite a fait appel contre la décision de la Haute Cours contre la décision d'annuler la grève et la Cour d'appel a décidé ce jour de donner raison au syndicat. Une grève pourrait donc avoir lieu dès la semaine prochaine.

Dans une déclaration ce matin, British Airways a déclaré qu'elle était «déçue» que les tribunaux aient statué en faveur d'Unite, le syndicat qui représente son personnel de cabine.

British Airways avait a obtenu une injonction d'arrêt de la grève de dernière minute un jour avant qu'une deuxième série de grèves commence (voir la-haute-cours-de-londres-fait-annuler-la-greve-prevue-chez-british-airways-est-illegale).

Mais selon les dernières informations, un jury a statué à 2 contre 1 en faveur de l'appel d'Unité ce qui ouvre la voie à une période de cinq jours de grève, qui pourrait débuter dès la semaine prochaine.

Les dates proposées par Unite sont du 24 au 28 mai, du 30 mai au 3 juin et du 5 au 9 juin.
Si les grèves sont menées, British Airways a indiqué qu'elle avait mis en place des mesures d'urgence supplémentaires dans l'espoir de faire voler 70 pour cent de ses vols.

British Airways a déclaré: «nous allons opérer tous nos vols depuis les aéroports de Gatwick et London City. A Heathrow, nous exploiterons plus de 60 pour cent de nos vols long-courriers et plus de 50 pour cent des vols moyen-courriers. Les grèves d'Unité ont échoué à deux reprises et elles échoueront à nouveau. Nous avons présenté une offre très équitable qui répond aux préoccupations qu'Unité a soulevé au cours de ces 15 derniers mois. Nous croyons que le personnel de cabine l'accepterait si elle était soumise à un vote à bulletin secret, de façon loyale.»

Pour plus d'informations visitez ba.com, unitetheunion.com.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?