Partagez cet article :

Selon la IATA, les compagnies du Golfe devaient connaitre une baisse de leurs profits cette année suite à une baisse de la demande et de trop fortes capacités…

dubai international

«Les compagnies des Emirats Arabes Unis auront une année qui sera surement inférieure à 2016» a déclaré Alexandre de Juniac le président de la IATA cette semaine.

En décembre dernier, la IATA avait déclaré que les compagnies du Moyen-Orient verraient leurs profits baisser à 300 millions de dollars en 2017 contre 900 millions de dollars l'an passé du fait de fortes capacités et d'une hausse limitée de la demande (voir 2017, encore une bonne année pour les compagnies aériennes).

Les revenus du dernier semestre sont en baisse de 75% chez Emirates: Tim Clark a déclaré que c'était une année difficile. Emirates et Etihad seraient actuellement en train d'analyser leurs effectifs en vue d'une éventuelle baisse.

Les compagnies  du Golfe ont bénéficié des prix élevés du pétrole qui ont permis aux gouvernements locaux d'investir et de faire croitre les économies locales. Mais la chute du pétrole, la baisse de la demande sur certains marché a mis à mal cette dynamique. Le climat géopolitique tendu au Moyen-Orient a également fait chuter la demande.

La guerre en Syrie a été un très mauvais événement pour les compagnies du Golfe. Il est à noter qu'Emirates a par ailleurs décidé récemment de retarder la livraison de 12 A380 durant les deux prochaines années.

Emirates a également annoncé qu'elle allait étudier un nouveau Business Model avec la mise en service d'avions à plus faibles capacités (monocouloirs), une première pour la compagnies qui opère principalement des bi-couloirs (voir Emirates pourrait acheter de plus petis avions).

Une bonne nouvelle cependant l'image des compagnies du Golfe ne semble pas affectée par les attentats qui ont eu lieu en France ces derniers mois. Elels sont restées très populaires auprès des voyageurs français du fait de leur qualité de service et de leurs tarifs compétitifs nous a confié Quentin Bacholle, Directeur Général d’Opodo France.

www.iata.org

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut