Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Des voyageurs critiquent les processus d’entrée aux Etats-Unis

Des voyageurs critiquent les processus d’entrée aux Etats-Unis

Les Etats-Unis restent l’un des seuls pays au monde à exiger un certificat de vaccination pour y voyager. Par ailleurs, des voyageurs ainsi que l'US Travel Association se plaignent de la lenteur pour obtenir des visas de visiteurs sous l’administration Biden…

Depuis le 1er octobre le Canada a levé ses dernières restrictions de voyage concernant le Covid. Les voyageurs non vaccinés ou vaccinés peuvent désormais se rendre sans problème au Canada.

Le Canada a quasiment une frontière en libre-échange avec les Etats-Unis avec relativement peu de contrôles, il est donc plus qu’étonnant que les Etats-Unis n’aient pas levé leurs restrictions de voyage en même temps que leur voisin. Des élus américains ont ainsi demandé que leurs pays suspende comme le Canada l'obligation vaccinale pour voyager. « Les certificats de vaccination exigés à la frontière rendent le commerce international plus difficile et plus coûteux, a écrit le sénateur démocrate du Montana Jon Tester au secrétaire à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkasen en particulier dans des États comme le Montana qui entretiennent des relations commerciales spéciales avec leur voisin du nord. «Au Congrès, le représentant démocrate de l’État de New York, Brian Higgins, coprésident du Groupe interparlementaire bilatéral multipartite Canada-États-Unis, a déclaré que la question des preuves vaccinales à la frontière avait été chaudement débattue lors des récentes réunions à Washington. M. Higgins estime qu’il serait illogique que les États-Unis maintiennent la vaccination obligatoire pour les voyageurs étrangers, alors que le président Biden a lui-même soutenu dans une récente entrevue à l’émission 60 Minutes que la pandémie était terminée » indique le journal canadien l'Actualité.

En effet à ce jour les Etats-Unis restent encore l’un des seuls pays au monde avec le Pakistan, l’Indonésie ou l’Azerbaïdjan à empêcher les non vaccinés d'entrer comme touriste…Une politique extrémiste qui incite à se faire vacciner et qui fait grincer les dents de nombreux voyageurs d'autant que cette politique profite à une seule industrie, l'industrie pharmaceutique alors que le tourisme inonde l'ensemble des secteurs économiques.

Décidément l’administration Biden est de moins en moins populaire dans le monde d'autant que d'autres soucis sont pointés aux frontières.

L'US Travel Association critique fortement l'administration Biden et les longs délai d'obtention des visas visiteurs

Les visiteurs également faire face à des délais d’obtention de visas très longs.

Selon une analyse effectuée par les économistes de l’US Travel Association, le long délai de traitement des visas visiteurs B-1/B-2 empêcheront 6,6 millions de visiteurs de se rendre aux Etats-Unis en 2023.

La perte de dépenses pour les 3 principaux marchés, le Brésil, l’Inde et le Mexique, atteindrait 5 milliards de dollars en 2023.

« Des temps d'attente scandaleux envoient un message aux voyageurs que les États-Unis sont fermés aux affaires. Des retards de visa inacceptables nuisent à la main-d'œuvre américaine et il est grand temps pour l'administration Biden de résoudre le problème»,a déclaré Geoff Freeman, président et chef de la direction de la U.S. Travel Association dans un ton très ferme envers l’administration Biden.

Pour les premières demandes de visas visiteurs B-1/B-2 le temps d’attente peut avoisiner 400 jours pour les principaux pays. « Ces délais excessifs sont en fait une interdiction de voyage : personne ne va attendre 1 ou 2 an un entretien avec des officiels du gouvernements américain pour obtenir une autorisation de voyage. Notre étude montre que des millions de visiteurs potentiels vont choisir d’autres destinations ». L’association US Travel a demandé au Département d’Etat de faire de la gestion des visas des premières visites de voyageurs une « priorité ». L’appel de l’association a été soutenu par plus 60 membres du Congrès Démocrates et Conservateurs.

Le Département du Commerce a pourtant identifié le tourisme comme une priorité économique avec un objectif de 90 millions de visiteurs internationaux d’ici 2027.

Mais le gouvernement actuel fait tout pour défavoriser le tourisme au profit de l’industrie pharmaceutique en imposant les vaccins peu utiles pour empêcher les contaminations tout comme il favorise l’industrie militaire au dépend de l’ensemble de l’économie en attisant la guerre en Ukraine.

Sous l’administration Biden, les Etats-Unis se ferment au monde alors qu’ils ont traditionnellement été un grand pays d’accueil pour les touristes, c’est bien dommage.

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :