Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

easyjet-toulouse

La compagnie aérienne low-cost anglaise vient de présenter des résultats impressionnants pour 2103 avec une hausse de 50,9% de ses bénéfices! Comment a-telle obtenu d'aussi bons résultats alors que l'économie européenne stagne? Explications...

Mais quel est donc le secret d’Easyjet?

Alors que l’économie européenne n’est pas au mieux, la compagnie affiche un résultat avant impôts de 478 millions de Livres en 2013 soit une hausse de 50,9% par rapport à 2012 (317 millions).

Les actionnaires de la compagnie peuvent donc se réjouir car ils vont recevoir 308 millions d’euros de dividendes (spécial et ordinaire).

Parallèlement à cette hausse de la rentabilité, le chiffre d’affaires a également évolué positivement à 4,258 milliards de Livres contre 3,854 milliards l’an passé.

Easyjet a réussi à augmenter ses revenus par siège notamment grâce à l’attribution des sièges, aux améliorations de son site et aux résultats liés à la campagne «Europe By Easyjet».

Le taux de remplissage a par ailleurs augmenté de 0,6 point à 89,3%

«EasyJet a consolidé sa présence dans les aéroports principaux avec une part de marché de plus de 40% sur les vols court-courriers dans des aéroports clés tels que Londres Gatwick, Milan Malpensa et Bâle-Mulhouse» a précisé la compagnie lors de la présentation des résultats.

Au final, Easyjet a transporté 60,8 millions de passagers (+4%) alors qu'ils n’étaient que 50 millions lors de la prise de fonction de Carolyn McCall la CEO d'Easyjet en 2010.

 

Un fort focus sur les voyageurs d'affaires...

Cette forte hausse des profits est aussi liée au focus d’Easyjet sur les voyageurs d’affaires avec son tarif Flexi (voir http://www.businesstravel.fr/fil/13051-voyage-d-affaires-easyjet-lance-son-tarif-fixed-flexi.html), un marché très lucratif.

Easyjet vient d'ailleurs d’annoncer le lancement de nouveaux vols au départ de Gatwick vers Strasbourg et Bruxelles afin de continuer à se développer sur le marché du Business Travel.

...une offre tirée vers le haut...

Plus globalement, Easyjet a tiré son offre vers le haut ces dernières années en généralisant l’attribution de sièges en novembre 2012 et en proposant un tarif tout inclus en septembre dernier pour le grand public avec l’enregistrement de bagages, le choix du siège et la gratuité des frais de service CB.

La recette du succès est donc assez simple: maitrise des coûts comme les compagnies low-costs et services se rapprochant de celui d'une compagnie régulière (tarif tout inclus et offre Business) tout en développant fortement le trafic au départ des aéroports régionaux à l'image de ce que fait Emirates pour les vols long-courriers.

Une stratégie contraire à Ryanair, qui vient cependant de décider de changer de cap suite à de mauvais résultats financiers. La low-cost irlandaise va ainsi généraliser l'attribution de sièges en 2014 et a promis d'améliorer ses relations clients.

...et le pari des régions.

En France, une bonne partie du succès d'Eaysjet réside dans le fait que la compagnie ait osé développer des vols au départ des aéroports régionaux, là où beaucoup pensaient que le train était suffisant.

Ces bons résultats sont notamment le fruit «d’un fort développement dans les régions françaises et en Italie» a expliqué la compagnie.

Easyjet a compris qu'un aéroport était aussi indispensable au développement d'une région au XXIème siècle qu'un port au XIXème!

www.easyjet.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut