Partagez cet article :
Une chambre de l'hôtel Intercontinental à Lyon

Le groupe hôtelier IHG a rouvert la plupart de ses hôtels en Europe et dans le monde...

Intercontinental Hotels Group vient de faire le point sur la réouverture de ses hôtels à international, les restrictions de voyage continuant à s'assouplir dans lcertainsdes pays du monde.

Seuls 10 % des établissements du groupe restent fermés. La Chine n’a plus qu’1% d’hôtels fermés.

Dans la région des Amériques, 95 % des établissements sont désormais ouverts. Ceux qui sont encore fermés sont « principalement des hôtels de luxe et haut de gamme et ceux situés en dehors des États-Unis ». La situation reste cependant tendue en Amérique latine ( voir Amérique Latine : des voyages compromis jusqu'à l'automne) comme aux Etats-Unis.

IHG a déclaré que les 70% de propriétés ouvertes témoignent de « progrès satisfaisants » dans la région EMEAA « avec l’assouplissement des restrictions sur les fermetures d'hôtels imposées par le gouvernement ».

Ce chiffre devrait augmenter la semaine prochaine avec les hôtels en Angleterre qui doivent rouvrir à partir du 4 juillet.

Le groupe affirme qu'il s'attend à une baisse d’environ 75% du RevPAR (revenu par chambre disponible) pour le deuxième trimestre. Le RevPAR a chuté de 82 % en avril, avant de remonter à 76 % en mai et à 70 % en juin.

IHG a affirmé que «les améliorations modestes mais régulières du RevPAR au deuxième trimestre sont principalement attribuables aux régions des Amériques et de la Grande Chine », ajoutant que les niveaux d'occupation des hôtels ouverts se sont améliorés pour atteindre plus de 40 % aux États-Unis.

Le groupe a également signalé que sa zone de franchise d’hôtel bas de gamme gérée aux États-Unis avait connu une baisse du RevPAR d'environ 67 % au deuxième trimestre, contre environ 87 % pour ses marques d’hôtels de luxe aux États-Unis.

Enfin, IHG a confié que sur ses 26 hôtels détenus, loués et gérés, 17 restent fermés et ceux qui sont ouverts « fonctionnent à des taux d'occupation très faibles ». Le groupe prévoit de déclarer des pertes d'exploitation d'environ 25 millions de dollars au premier semestre pour ces propriétés.

Le 26 juin, le groupe disposait d'environ 2 milliards de dollars de liquidités, et a déclaré qu'il était en bonne voie pour réduire les coûts de Fee Business de 150 millions de dollars par rapport aux niveaux de 2019.

La semaine dernière, IHG a lancé deux nouvelles promotions pour encourager les réservations alors que ses hôtels rouvrent en Europe.

L'offre « One Night On Us » permet aux clients de bénéficier d'une réduction de 34 % sur les séjours dans les établissements européens participants lorsqu'ils réservent trois nuits consécutives ou plus.

Ils peuvent également profiter de l'option tarifaire « Book Now, Pay Later » pour les séjours en Europe, sans dépôt de garantie et avec une réduction minimale de 5 % sur les meilleurs tarifs flexibles.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: