Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

International Airlines Group est devenu le deuxième actionnaire de la compagnie aérienne espagnole Air Europa.

Plus tôt cette année, IAG avait accordé un prêt non garanti de 100 millions d'euros sur sept ans au propriétaire d'Air Europa, Globalia. Ce prêt intégrait une option pour le convertir en une participation dans le transporteur.

Dans un communiqué, le groupe a déclaré : « suite à l'annonce faite par International Airlines Group ("IAG") le 17 mars 2022 concernant le prêt convertible à Globalia, IAG annonce qu'il a exercé son option d'échange du prêt non garanti de 100 millions d'euros sur sept ans au Groupe à Globalia contre une participation de 20 % dans Air Europa ».

Cette nouvelle est plutôt positive pour Air Europa alors que la compagnie s'est endettée durant la pandémie. Globalia a reçu un prêt de 141 millions d'Euros de la part d' lnstituto de Credito Official et a ég alement perçu une aide de 475 millions d'euros de la Sociedad Estatal de Participaciones Industriales.

La société mère de British Airways et d'Iberia a annoncé pour la première fois son intention d'acheter Air Europa pour 1 milliard d'euros en 2019, mais une situation compliquée en raison de la pandémie de Covid-19 a par la suite entraîné la réduction de moitié du prix d'achat à seulement 500 millions d'euros en janvier 2021.

L'Autorité de la concurrence et des marchés a ensuite lancé une enquête sur le projet de rachat et, en décembre dernier, IAG a confirmé que les discussions étaient à un stade avancé pour que l'accord soit suspendu. Bruxelles avait pointé un problème de position dominante sur 70 routes dans le cas où IAG rachetait Air Europa.

Mais en mars de cette année, le PDG du groupe, Luis Gallego, a déclaré que le groupe IAG restait « convaincu de l'importance stratégique de cet accord pour son développement et sa compétitivité ».

IAG détient déjà les compagnies aériennes espagnoles Vueling et Iberia. Avec cet accord la société va renforcer son emprise sur le marché aérien vers l'Amérique latine en plus de son marché traditionnel vers l'Amérique du Nord tout en maintenant sin emprise sur le hub de Madrid Barajas.

Le président d'Iberia Gallego a déclaré qu'il rechercherait l'intégration d'Air Europa au groupe Iberia suite à cette prise de participation même si à court-terme les deux compagnies continueront à être concurrentes. Les négociations pour l'intégration des deux rivales devraient donc reprendre en septembre une fois qu'IAG détiendra 20% du capital d'Air Europa.

La combinaison des deux flottes d'Iberia et d'Air Europe permettra aux deux compagnies d'atteindre la taille de la flotte à Madird d'une compagnie comme KLM à Amsterdam.

Cela permettra à la compagnie commune, si intégration il y a, de devenir  un acteur clef du marché transatlantique global entre l'Europe et les Amériques avec une position importante au niveau du hub de Madrid Barajas. L'alliance permettra sans doute au groupe de se développer également vers l'Asie où il est encore peu présent au départ de Madrid Barajas. Actuellement seulement 5% de l'offre de sièges à Madrid est destinée au marché asiatique. Iberia prévoit notamment de reprendre des vols vers Tokyo et Shanghai en 2023.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS