Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

klm_b777

La variation des cours du pétrole est l'un des principal challenge auquel devra faire face le groupe Air France-KLM cette année. Pour Peter Hartman, le président et CEO de KLM, il faut un meilleur contrôle des cours du pétrole.

Ces dernières années, la hausse intempestive des cours du pétrole a été un réel problème pour les compagnies aériennes de même que pour l'économie mondiale. Elle a occasionné d'importants problèmes à une industrie pourtant cruciale, l'aérien, à la croissance de l'économie mondiale.

«Cette année, les cours du pétrole ont varié certains jours de 15%» a assuré Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France-KLM lors de la conférence de presse de présentation des résultats 2010-2011 d'Air France-KLM.

Un contrôle des cours du pétrole est nécessaire!

En aparté de la conférence de presse de présentation des résultats, Peter Hartman, le directeur de KLM nous a confié «qu'il faudrait un meilleur contrôle de la part des politiques des cours du pétrole et des matières premières, car il s'agit actuellement de pure spéculation».

Les matières premières comme le pétrole et surtout les denrées alimentaires  jouant un rôle important dans le bien-être de nombreuses populations du monde: un point nécessaire à la stabilité mondiale et au monde de l'aérien.

«Cela devrait arriver. C'est un réel danger actuellement pour les compagnies aériennes et l'économie mondiale» a-t-il ajouté. Une requête qui est sans doute soutenue par la plupart des compagnies aériennes dans le monde.

KLM mise sur le biokérosène

Hormis le contrôle des cours du pétrole, Air France-KLM parie sur une meilleure gestion du ciel européen pour réduire la facture carburant. La mise en place d'un ciel unique européen pourrait permettre de raccourcir les routes et de permettre de substantielles économies.

A long-terme, Air France-KLM parie sur le biokérosène pour faire face à la disparition possible des réserves de pétrole.

«Nous avons des stocks de biofuel prêts en attendant son homologation par les autorités. Si l'homologation est octroyée, des vols commerciaux pourraient avoir lieu avec un mélange de biofuel dès cette année» nous a assuré Perte Hartman.

En 2009, KLM avait fait voler un B747 dont l'un des réacteurs était alimenté par un mélange à 50% de biofuel.

Voir la vidéo des résultats: http://www.youtube.com/watch?v=ot4i7_XhtEo

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut