Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 

 a380_airfrance_vert.jpg

Parmi les bonnes nouvelles de cette pour la planète, on peut noter la décision de KLM d'offrir la compensation carbone à ses passagers et celle de SAS de réduire fortement ses émissions. Les chaînes hotelières se soucient également d'écologie à l'image des réunions organisées par Mercure et de l'architecture "verte" de l'hôtel Chateau Mcely.  

KLM lance la compensation carbone

Le transporteur néerlandais KLM est la dernière compagnie aérienne à proposer un système de compensation de carbone pour ses passagers, sous le nom de CO2 ZERO. Les passagers qui le souhaitent peuvent compenser leur coût en CO2 au moment de l’achat de leur billet (en point de vente ou sur Internet). Ils disposent d’un calculateur de CO2 qui indique la quantité de dioxyde de carbone produite en moyenne pour leur trajet. Par exemple, selon les calculs de KLM, un vol aller-retour d'Amsterdam à New York, émettant 1057 kg de CO2, reviendrait à une compensation de 6,39 € par passager. KLM a pris conseil auprès de la branche néerlandaise du World Wide Fund for Nature (WWF) pour aider le financement de projets tels que l’utilisation de l'énergie solaire ou de gaz naturel dans les avions. Pour plus de renseignements : www.klm.com.

 

Un hôtel Tchèque remporte la Fleur européenne

Le centre hôtelier Chateau Mcely a reçu une Fleur dans le cadre de l'écolabel mis en place par l'Union Européenne. Le programme répertorie et récompense les «produits et services qui sont les meilleurs pour l'environnement». Le programme comprend notamment  des hôtels comme le Hilton de Malte ou encore 15 sites en Irlande et au Royaume-Uni. Parmi les initiatives environnementales prises à Chateau Mcely on trouve un système de chauffage alimenté par la combustion de copeaux de bois (déchets des scieries locales), une station de traitement des eaux usées, ou encore l'irrigation du parc à partir de l'eau de pluie recueillie. Pour plus d'informations, visitez le site chateaumcely.com .

Mercure : virage vert pour les réunions

Le Groupe hôtelier Accor a lancé un programme de compensation de carbone pour les réunions et les conférences organisées au sein de ses filiales Mercure en Australie. Le groupe a conclu un partenariat avec l'Institut de réduction de carbone pour déterminer la quantité de CO2 produite par une conférence. Des crédits sont alors octroyés à un intermédiaire pour mener à bien les projets de réduction des émissions (comme le remplacement de l'éclairage inefficace, l'utilisation de gaz naturel à la place de l'électricité). Les appels d’offres sont répertoriés par le GGAS (organisme écologique australien), et 10% des bénéfices de ces transactions sont reversés à la campagne Clean Up Australia. Mercure en a profité pour faire remarquer que le coût d’organisation d'une réunion « neutre en carbone » est à la charge de l'hôtel et non à l’entreprise organisatrice. Pour plus de détails visitez le site mercure.com .

SAS vise une réduction de ses émissions

Scandinavian Airlines (SAS) table sur une réduction de 20% de ses émissions de CO2 pour 2020 (par rapport aux niveaux de 2007). Le transporteur affirme qu'il atteindra cet objectif grâce à «l’application des nouvelles technologies énergétiques», et par la possibilité de combiner le carburant consommé avec énergies renouvelables. SAS a également annoncé que d'ici 2011 l'ensemble de ses opérations de manutention au sol seront réalisées en utilisant des véhicules respectueux de l'environnement. Pour plus d'informations, visitez le site sasgroup.net .

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut