Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

L’UMIH espère que le Conseil Constitutionnel supprimera l’obligation du pass pour les espaces extérieurs : un pari risqué. En attendant la fronde s'organise chez les restaurateurs...

Cette mesure prévue dans la Loi avait été amendée par le Sénat en excluant des espaces extérieurs. Mais finalement les députés ont rejeté tous les amendements au désespoir des syndicats de la restauration. L’UMIh et le GNI espère désormais que le Conseil Constitutionnel plaidera en leur faveur ce jour.

L’Union des Métiers de l'Hôtellerie et de la restauration critique le pass sanitaire : « depuis le début de la semaine, de nombreux recours sont portés devant le Conseil constitutionnel en raison du caractère disproportionné des mesures destinées à endiguer la propagation du variant delta à l’origine de la quatrième vague épidémique au regard des droits et libertés que la Constitution garantit, notamment la liberté d’aller et venir, la liberté de mener une vie familiale normale ou même l’égalité.Depuis le début de la semaine, de nombreux recours sont portés devant le Conseil constitutionnel en raison du caractère disproportionné des mesures destinées à endiguer la propagation du variant delta à l’origine de la quatrième vague épidémique au regard des droits et libertés que la Constitution garantit, notamment la liberté d’aller et venir, la liberté de mener une vie familiale normale ou même l’égalité .

L’association conteste notamment la nécessité de présenter un pass sanitaire pour accéder aux terrasses car « en l’état des données scientifiques disponibles, la propagation ne s’effectue pas dans les lieux clos ».

Elle conteste également la proportionnalité du dispositif « aux regard de l’atteinte porté à la liberté d’aller et venir et de la liberté de mener une vie familiale normale alors seules les terrasses avaient été autorisées à rouvrir lors du déconfinement survenu entre le 19/05 et le 09/06/2021.

L’UMIH a tenu à rappeler qu’en Europe nos voisins n’appliquent pas le pass sanitaire en terrasse, ce qui nus avons indiqué d’ailleurs dans l’article : Pass sanitaire: la France a le plus extrémiste d'Europe?

Enfin l’UMIH dénonce le « non respect du principe d’égalité » et le caractère « détérioré de la relation de travail avec nos salariés soumis au pass sanitaire ».

En attendant la fronde se développe au sein du mon de la restauration alors que les restaurants vont devoir appliquer le pass sanitaire si le conseil Constitutionnel le décide.

Pour le moment ni l’UMIH ni le GNI n’ont appelé à un appel national à la mobilisation mais la situation pourrait évoluer à tout moment. EN Bretagne une quarantine de restaurants ont décidé de s’opposer au pass sanitaire en pointant sa discrimination :l « nous refusons de jouer le rôle de police sanitaire et ainsi de contrôler, de trier et de séparer les usager et les lieux ».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !