Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Le réseau aérien européen est loin d’avoir retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie…

Selon le dernier rapport du Conseil International des aéroports, la connectivité des aéroports européens est toujours inférieur de 29% à celle d’avant la pandémie de Covid.

Le réseau serait au niveau de 2009 soit 13 ans en arrière.

La principale raison de ce manque de connectivité est due aux états qui ont implémenté des restrictions très dures du fait de la pandémie et alors que beaucoup de pays ont mis du temps à lever les restrictions. La Finlande par exemple vient juste de lever toutes les restrictions Covid alors que ses voisins l’ont fait de puis longtemps/

La guerre en Ukraine a ajouté des problèmes aux problèmes.

Selon ACI, la Grèce est le seul pays qui est parvenu à rétablir l’ensemble de sa connectivité aérienne suive par la Turquie.

L’Espagne est le grand pays où le réseau s’est le mieux rétabli (-23%), devant le Royaume-Uni (-28%), l’Italie (-32%), la France (-34%) et l’Allemagne (-39%).

L’Ukraine au contraire du fait de la guerre a perdu toute sa conductivité aérienne et la Russie comme la Biélorussie sont très affectées (-62% et -78% respectivement).

Les Low-cost ont profité de la pandémie pour consolider leurs réseaux alors qu’elles représentent aujourd’hui 40% des routes aériennes directes contre 27% avant la pandémie.

Les compagnies traditionnelles ont au contraire perdu du poids et gèrent seulement à ce jour 60% des routes aériennes directes contre 73% avant la crise.

Il y a cependant une bonne nouvelle pour les compagnies aériennes. Selon le rapport « Exploring Consumer Attitudes and Expectations to Drive Tourisme Recovery » de l’European Travel Commission, 80% des européens pensent passer réserver leurs vacances sur le continent cet été avec une préférence pour les pays européens suivants : l’Espagne, la France, l’Italie et la Grèce.

Le Covid a rendu les voyageurs plus prudents; ils réservent moins longtemps à l’avance, organisent leurs voyages de manière plus approfondie et s’informent sur les restrictions Covid. Ils souscrivent plus facilement à une assurance voyage et visitent plus souvent des destinations proches…

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS