Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

LA IATA s'inquiète d'une baisse de la demande

Malgré des profits records prévus pour 2016, la IATA s'inquiète d'une baisse sensible de la demande liée au contexte géopolitique mondial...

iata tyler 2016

Alors que tous les voyants semblent au vert, (hausse des profits des compagnies des cadences de production chez Airbus et Boeing), la demande semble elle par contre à la peine du fait de l'environnement géopolitique.

Tony Tyler, le président de la IATA (qui va être remplacé par Alexandre de Juniac) a signalé que le trafic en avril n'avait augmenté que de 4,6% par rapport au même mois l'an dernier soit la plus faible croissance depuis janvier 2015 et le second mois de ralentissement après la hausse de 8,6% en février.

«Le stimulus du fait des cours peu élevés du pétrole semble se réduire. La situation économique mondiale . La demande augmente toujours mais un peu moins» a-t-il assuré.

Selon Rob Stallard de RBC Capital Market cité par le Financial Times: «nous avons vu plusieurs compagnies américaines et européennes réduire leurs projets d'expansion de leurs capacités du fait d'une demande plus faible que prévue».

Alors que les compagnies aériennes vont gagner un record de 39,4 milliards de dollars de profits cette année, la demande va baisser de 7,4% en 2015 à 6,2%.

Une baisse due aux mauvaises politiques dans le monde qui ont conduit à un accroissement global des conflits.

Les compagnies aériennes doivent également faire face, paradoxalement, à des problèmes de rapatriement de fonds de la part des pays producteurs de pétrole comme le Nigeria ou le Venezuela. Alors que les compagnies aériennes gagnent plus d'argent grâce à la chute des cours du pétrole, les pays producteurs comme le Nigeria, le Venezuela, luttent pour limiter l'exportation des devises, alors que leurs exportations sont en chute libre. Un monde décidément complexe!

www.iata.org

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?