Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

La Poste italienne apporte 75 millions à Alitalia

alitalia-marque

La Poste italienne va participer à l’augmentation de capital afin de sauver Alitalia en apportant environ 75 millions d'euros sur une augmentation de capital de 300 millions.


On avait parlé des chemins de fer italiens c’est finalement la Poste qui va participer à la prochaine augmentation de capital d’Alitalia a confirmé le gouvernement italien via un communiqué. 

Le Conseil d'Administration d'Alitalia a approuvé une augmentation de capital de 300 millions d'euros: la Poste apportera 75 millions sur cette somme.

Le projet a été approuvé par tous les actionnaires y compris par Air France-KLM selon Maurizio Traglio, un administrateur d'Alitalia cité par Reuters.

Air France a confirmé cette information par un bref communiqué reçu a la rédaction vendredi soir. 

La réunion du Conseil d'administration devait avoir lieu jeudi mais a été reportée à la dernière minute au 11 octobre alors que le gouvernement italien tentait de persuader les investisseurs.

Selon les règles en vigueur dans l’Union Européenne, les gouvernements ne peuvent pas utiliser de l’argent public pour aider des compagnies aériennes en difficulté.

Auparavant, les syndicats avaient estimé qu'Alitalia avait besoin d’un total de 500 millions d’euros pour survivre à moyen-terme.

Air France-KLMM détient 25% du capital de la compagnie: elle avait connu une mauvaise expérience en 2008 en proposant un rachat rejeté par Silvio Berlusconi qui avait préféré faire financer la compagnie par un pool d’investisseurs italiens.

Air France-KLM a indiqué ces dernières semaines qu’elle investirait plus au capital si certaines conditions étaient réunies: on pense à une réduction des plans d’expansion long-courrier de la compagnie ainsi qu’à un allègement de sa structure afin de mieux concurrencer les compagnies low-costs.

Ces conditions semblent avoir été en partie réunies alors qu'Air France a décidé de particper à l'augmentation de capital de 300 millions d'euros: Air France devrait ainsi injecter egalement 75 millions d'euros au regard de sa participation de 25%.

Les low-costs Ryanair ainsi qu’Easyjet se sont fortement développés sur le marché italien ces dernières années.

Alitalia n’a pas été profitable tout au long de la dernière décennie.

www.alitalia.com

SONDAGE

Etes-vous pour la sortie du marché européen de l'électricité afin de baisser fortement les prix?