Partagez cet article :
Un avion de LATAM

Le groupe LATAM Airlinesvient de confirmer que sa filiale Argentine allait cesser ses activités « indéfiniment » en raison des « conditions actuelles de l’industrie aérienne du pays, exacerbées par la pandémie de Covid-19 ».

Dans un communiqué, le groupe a déclaré que LATAM Airlines Argentine avait désormais interrompu tous ses vols passagers et cargo, y compris ceux vers 12 destinations intérieures (Buenos Aires, Iguazú, Bariloche, Salta, Tucumán, Mendoza, Cordoue, Neuquén, Comodoro Rivadavia, Rio Gallegos, El Calafate et Ushuaia).

LATAM a affirmé que les liaisons internationales entre l’Argentine et le Brésil, le Chili et le Pérou continueraient d’être desservies « par d’autres filiales de LATAM, une fois que les restrictions de voyage liées au Covid-19 auront été levées par les autorités ».

Et le mois dernier, le groupe LATAM, qui comprend des filiales au Chili, au Pérou, en Colombie, en Équateur et aux États-Unis, a également déposé une demande de protection en cas de faillite en vertu du chapitre 11, afin de « transformer ses activités pour maintenir une position de leader dans l’aviation latino-américaine à l’époque de l’après-Covid-19 ».

Les filiales de LATAM en Argentine, au Brésil et au Paraguay n’ont pas été incluses dans ce dépôt de bilan.

LATAM Airlines Argentina (anciennement LAN Argentina et avant cette Aero 2000) a été fondée en 2005, et était un membre affilié de l’alliance Oneworld jusqu’au début de cette année.

Le marché argentin perd une seconde low-cost

Cette arrêt est un coup dur pour le secteur aérien argentin et l'industrie touristique du pays. L'arrivée de nouvelles compagnies low-costs comme Norwegian, Flybondi ou LATAM avait permis de fortement développer le marché touristique domestique.LATAM proposait en effet des tarifs low-costs sur les vols domestiques dans le pays.

Les compagnies aériennes sont primordiales en Argentine alors que le pays est très étendu et que le réseau ferroviaire est quasi inexistant.

Avant l'arrivée de ces compagnies au modèle low-cost les vols intérieurs étaient très couteux. FIn 2019, Norwegian avait annonc él'arrêt de ses vols domestiques en Argentine, ce qui a été un autre coup dur pour le pays.

La low-cost Flybondi reste ainsi l'une des seule compagnie low-cost à proposer des tarifs aériens à bas prix pour les vols domestiques.

Aerolineas Argentinas est le plus grand transporteur du pays et membre de l’alliance Skyteam. Elle propose cependant des tarifs bien plus élevés sur les vols intérieurs.

Actuellement la situation sanitaire en Argentine reste encore instable, les habitants du pays vivent l’un des plus longs confinements du monde : il a débuté le 20 mars et restera encore en vigueur jusqu’au moins le 28 juin prochain.

Le pays compte à ce jour 37510 cas et 948 morts.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: