Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

 L’année 2020 a été catastrophique pour le trafic aérien mondial et le monde du tourisme. L’année 2021 pour le moment commence mal…

Les compagnies aériennes seraient toutes en faillite si la plupart n’avaient pas reçues des aides de l’état. Selon une intervention d’Alexandre de Juniac le 3 février, la demande aérienne pour les vols internationaux a chuté de 75,6% en 2020 contre -48,8% pour les vols domestiques.

« L’année dernière a été une catastrophe. Il n’y a pas d’autre façon de la dire » a-t-ild déclaré. En Allemagne, le trafic aérien a atteint les niveaux d’avant la réunification de la RFA et de la RDA et 2020 a été la pire année pour le tourisme mondial depuis la seconde guerre mondiale. Le tourisme international est par revenu au niveau du début des années 90 selon l’OMT soit 10 années de croissance réduites à néant.

La question reste de savoir si l’année 2021 se présente sous de meilleurs auspices.

Encore plus de restrictions de voyage que début 2020

Pour le moment, la situation est presque pire qu’en 2020 si l’on regarde les restrictions mises en place en France. Depuis quelques jours, les voyages hors Union Européenne sont interdits sauf motifs impérieux de même que les voyages vers la Guadeloupe, la Réunion, la Martinique et la Polynésie française.

Ces récentes décisions ont fait bondir d’inquiétude la plupart des professionnels du tourisme. D’autant que la tendance est à la baisse de la demande aérienne en décembre (en terme de revenus passagers kilomètres).

Jean-Pierre Mas, le Président des Entreprises du Voyage a ainsi estimé que :« le secteur ne peut rester indéfiniment en apnée ». Pourtant les prévisions de la IATA ne sont pas très optimistes pour 2021 puisque l’association qui regroupe 290 compagnies aériennes soit 82% du trafic aérien mondial prévoit que le trafic aérien n’atteindra que 50% du niveau de 2019.

En janvier 2021 les réservations étaient toujours en baisse de 70% par rapport à l’an passé, ce qui laisse craindre une reprise bien plus lente que prévu.

2?5 à 4 ans pour retrouver les niveaux du tourisme de 2019 selon l'OMT

« Le monde est plus verrouillé aujourd'hui qu'à pratiquement n'importe quel moment au cours des 12 derniers mois et les passagers sont confrontés à un nombre déconcertant de restrictions de voyage en croissance rapide et non coordonnées. Nous exhortons les gouvernements à travailler avec l'industrie pour développer des normes de vaccination, de test et de validation qui permettront aux gouvernements d'avoir confiance afin que les frontières puissent rouvrir et que les voyages aériens internationaux puissent reprendre une fois que la menace virale aura été neutralisée » a déclaré la IATA.

Selon l’OMT il faudra 2,5 à 4 ans pour retrouver les niveaux de 2019 au niveau du tourisme : .

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !