Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

robot nao

Selon une étude réalisée par Travelzoo, trois quart des voyageurs pensent que l'utilisation des robots dans l'industrie des voyages va améliorer leurs vies…

Cette étude par Travelzoo a été conduite auprès de 600 personnes.

L'étude indique qu'alors que les consommateurs chinois et brésiliens sont les plus optimistes concernant les bénéfices des robots, les anglais étaient moins convaincus.

50% estiment que les robots font peurs et 2/3 s'inquiètent de donner des responsabilités courants aux machines. Néanmoins 90% des voyageurs anglais préféreraient être accueillis par un humain à une réception d'hôtel plutôt que par un robot.

80% des participants dans le monde estiment que les robots vont jouer un plus grand rôle dans leur vie avant 2020. 3/4 croient que les robots vont pouvoir rendre la vie meilleure.

Dans l'industrie hôtelière Marriott International utilise notamment un robot dans son hôtel de Gand en Belgique et les hôtels Starwood ont commencé à utiliser un robot majordome.

«Nous vivons actuellement une période très excitante dans l'industrie des voyages: une nouvelle technologie va révolutionner ce que l'on peut faire en terme de service client, de distraction et de personnalisation. Les robots et l'intelligence artificielle font leur début dans le monde du tourisme et notre recherche montre que l'acceptation des robots est importante. Il est fascinant de voir les stéréotypes dans le cadre de cette étude. Les anglais ont peur que leur fameux sens de l'humour soit perdu avec les robots et les français sont ceux qui veulent le moins que les serveurs soient remplacés par des robots» déclaré Mr Singer.
Dans le monde de l'aérien des compagnies aériennes et des aéroports ont commencé à utiliser des robots.

Japan Airlines a mis en service le robot Nao à l'aéroport d'Haneda à Tokyo qui propose un service d'assistance aux voyageurs en plusieurs langues.

En novembre dernier, le robot Spencer a été mis en service à l'aéroport d'Amsterdam Schiphol.Enfin l'aéroport de Düsseldorf propose son robot Ray dont le rôle est de garer les voitures des passagers dans l'une des 249 places de parking réservées à cet effet.

«Les robots représentent une innovation majeure dans le secteur du tourisme et ils vont permettre d'améliorer le service  dans les domaines des voyages et de l'hôtellerie. Il va être très important de comprendre comment les consommateurs vont accueillir cette nouvelle technologie et comment ils vont interagir avec elle pour leur adoption et leur dissémination dans cette industrie. Le secteur du tourisme est l'un des leaders en terme d'adoption de cette technologie» a assuré Stephen Page de l'université de Bournemouth.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut