Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Masques : la Première Ministre les recommande, nos lecteurs y sont défavorables

Masques : la Première Ministre les recommande, nos lecteurs y sont défavorables

La Première Ministre vient de recommander le port du masque dans les transports. Nos lecteurs, grands voyageurs, sont défavorables à leur retour dans les transports…

La première Ministre a recommandé le 29 novembre dernier le port du masque « dès que nous sommes avec les personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité comme les transports en commun ». Elle a également insisté sur la nécessité de « réhabiliter les gestes barrières ». Il ne s’agit que d’une recommandation et non d’une obligation comme lors de l’épidémie de Covid ou l’infraction était sanctionnée d’une amende de 135 euros.

Les lecteurs de notre magazine, en général grands voyageurs, sont très majoritairement opposés à une obligation de port du masque. Nous avons réalisé un sondage auprès de 5079 lecteurs en page d'accueil de notre site. 

Sur ces 5079 sondés, 3553 sont opposés au retour du masque dans les transports soit 69,95% contre 1526 lecteurs qui y sont favorables soit moins d’un tiers des votants (30,05%).

Alors que des études montraient que le masque pouvait être bénéfiques pour diminuer les contaminations au Covid, de nouvelles études récentes plus globales viennent contredire cette affirmation.

Une étude danoise sur le port du masque montre que la différence est extrêmement faible en terme de contamination entre ceux qui portent le masque et ceux qui n’en portent pas.

Dans le cadre de cette étude 3030 personnes ont porté un masque et 2994 n’en ont pas porté. L’infection au Covid a eu lieu chez 42 personnes portant le masques (1,8%) contre 53 personnes dans le groupe de contrôle (2,1%).

Autant dire que par rapport au nombre de personnes participantes la différence est insignifiante et « pas significative statistiquement parlant » selon l’étude danoise.

Une autre étude vient également de remettre en question l’efficacité plus forte des masque N95 par rapport aux masques chirurgicaux. Elle a eu lieu sur des travailleurs du secteur de la santé.

47 personnes sur 507 ont été contaminés avec des masques N95 (10,5%) contre 52 sur 497 pour des masques chirurgicaux simples (9,3%). La différence est là encore non significative statistiquement et dément le fait que « les masques chirurgicaux doublent la contamination au Covid ».

Aux Etats-Unis, lors d’une audition récente, Anthony Fauci le direct du NIAID n’a pu citer aucune étude pour démonter que les masques étaient utiles face au Covid note Epoch Times. Le CDC a cependant publié des études suites au conseil de port du masque en avril 2020, mais ces études ont montré peu d’évidences quant à leur intérêt.


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter