Partagez cet article :

A la surprise de nombreuses personnes du fait des contraintes budgétaires, le gouvernement français a finalement décidé d’approuver cinq nouvelles lignes du réseau TGV…

L’annonce a été faite hier par la Ministre des Transports Elisabeth Borne pour un coût total de 13,4 milliards.

Les détails de ces projets devraient être présentés le mois prochain pour l’accord final selon thelocal.fr.

La construction de ces nouvelles lignes devraient durer plusieurs années.

Les 5 nouvelles lignes TGV sont : Bordeaux-Toulouse, Montpellier-Perpignan, Marseille-Nice, Paris-Le Havre via Mantes et Rouen et une ligne depuis Roissy vers Chantilly, Creil, Pont-Sainte-Maxence, Clermont, Compiègne (Oise) et Amiens (Somme).

La ligne vers Toulouse était notamment très attendue alors que les ventes ont été très bonnes vers Toulouse depuis l’ouverture de la nouvelle ligne TGV vers Bordeaux. Toulouse ne sera plus qu'à 3H de Paris contre 4H20 actuellement. Entre Marseille et Nice la nouvelle ligne TGV devrait permettre de diviser le temps de parcours par 2 alors que le trajet dure aujourd'hui environ 2H30.

La ligne Paris-Le Havre pourrait permettre aux franciliens de se rendre plus fréquemment au bord de la mer mais là encore si les tarifs sont au rendez-vous.

Par contre la ligne vers le pays Basque qui était également espérée ne verra pas le jour pour le moment et aurait pourtant permis de désenclaver cette région d'autant plus importante qu'elle aurait permis de développer le trafic Espagne-France. Les prévisions de trafic étaient peut-être trop faibles, car il n'y a pas de grandes métropoles le logn du parcours.

L'offre Ouigo à l'attaque des gares de centre-ville

Cette décision coincide avec l’annonce de l’ouverture de l’offre de TGV low-costs Ouigo au départ de la gare de Lyon.

Ouigo développé son offre au départ des gares de centre-ville ces derniers mois en proposant des trajets depuis la gare de Montparnasse vers Nantes, Rennes et Bordeaux en décembre 2018 et tout récemment depuis la gare de l’est vers Nancy, Metz et Strasbourg. Ouigo proposera 11 destinations au départ de la Gare de Lyon à partir de décembre 2018 : Lyon Saint-Exupéry, Marseille, Aix-en-Provence TGV, Avignon et Valence, Nice, Cannes, Antibes, Toulon, Saint-Raphaël et les Arcs Draguignan. Les trains au départ de Marne-la-Vallée seront maintenus.

Ouigo a décidé ces derniers mois de faire évoluer son offre alors qu’elle rencontre un important succès grâce à des tarifs beaucoup plus populaires que les TGV habituels.

L’offre TGV semble ainsi renaitre grâce à la démocratisation des tarifs TGV via l’offre low-cost Ouigo.

Mais il ne faut pas oublier que le réseau TGV a aussi couté cher en terme de dette et que certaines lignes TGV restent peu rentables comme la nouvelle lignes TGV vers l'est de la France.

Pour décharger la SNCF du poids de sa dette en vue de la futur libéralisation du rail français, le gouvernement a d’ailleurs annoncé la nationalisation de la dette de la SNCF (l’Etat reprend 35 milliards de la dette de la SNCF soit 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022). Cela a augmenté mécaniquement  le ratio de dette publique de la France.

La dette publique atteint désormais 98,5% du PIB français et c’est donc le contribuable qui paiera. Il semble donc normal que le réseau TGV soit vouer à se démocratiser via Ouigo car les tarifs des TGV classiques ne permettent à toute la population française d’emprunter ces lignes.

Ouigo a été à ce titre une très bonne initiative qui reste à confirmer pour le plus grand nombre...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: