Partagez cet article :

Bientôt les voyageurs n’auront plus à se rendre à Marne la Vallée pour prendre des TGV low-costs vers le sud-est de la France…

Lors du lancement de ses premiers trains Ouigo avait choisi de lancer son offre au départ de gares extérieurs à Paris come Marne-la-Vallée, Roissy puis Massy, un peu à l’image de la compagnie aérienne low-cost Ryanair qui proposait à son lancement des vols d’aéroports secondaires.

Mais le business model des compagnies aériennes low-costs a changé et nombreuses sont celles à proposer des vols depuis de grands aéroports comme Easyjet.

Ouigo a également décidé de faire évoluer son offre alors qu’elle rencontre un important succès grâce à des tarifs beaucoup plus populaires que les TGV habituels.

Ainsi après avoir annoncé des trains depuis la gare de Montparnasse vers Nantes, Rennes et Bordeaux en décembre 2018 et tout récemment depuis la gare de l’est vers Nancy, Metz et Strasbourg, Ouigo a dévoilé cette semaine qu’elle opérerait des train depuis la gare de Lyon.

Ouigo proposera 11 destinations au départ de la Gare de Lyon : Lyon Saint-Exupéry, Marseille, Aix-en-Provence TGV, Avignon et Valence, Nice, Cannes, Antibes, Toulon, Saint-Raphaël et les Arcs Draguignan. Les trains au départ de Marne-la-Vallée seront maintenus.

Ouigo à gare de Lyon, un moyen de contrer la future concurrence

Mais que l’on ne s’y trompe pas, la SNCF a aussi une autre idée en tête en positionnant Ouigo.

L’idée est de saturer les gares parisiennes afin de l’imiter l’arrivée prochaine de concurrents. En effet, l’Union Européenne souhaite l’ouverture à la concurrence alors qu’en Allemagne, en Italie et en Europe de l’est de nouveaux acteurs se sont positionnés. EN France il n’en est rien.

« Cela signifie que la SNCF va utiliser ces centres de maintenance (pour Ouigo) près de. Ces terminaux. De ce fait les nouveaux arrivants devront dépenser plus d’argent et de temps pour maintenir leurs rames » nous a confié un porte-parol de All Rail Europe (une alliance des nouveaux acteurs ferroviaires).
« La maintenance des trains Ouigo sera faite de nuit. C’est aussi durant la nuit que les nouveaux opérateurs souhaitent effectuer leur maintenance. Aujourd’hui la maintenance des TGV n’est pas faite de nuit ce qui est l’une des raisons de leur faible productivité » estime de son côté Vernon Baseley un consultant ferroviaire qui édite le blog Outre-Manche.

Ouigo s'installe à Lille Flandres

Ouigo a aussi annoncé alors qu'elle fêtait ses 5 ans le lancement de trajets au départ de la gare de Lille Flandres. Elle desservira depuis cette gare Marne-la-Vallée, Roissy Charles de Gaulle, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence TGV, Avignon et la gare de TGV Haute-Picardie.

Ouigo vise à représneter un quart du trafic TGV en 2020

Les 11 desitnaitons au départ de la gare de Lyon seron réservables à compter du 11 octobre pour des départs à partir du 9 décembre 2018.

Ouigo a transporté un total de 33 millions de voyageurs depuis son lancement en 2013 avec un coefficient de remplissage moyen de 80%.

Ouigo ne représente encore cependant que 13% du trafic ferroviaire grande vitesse, le potentiel de croissance est donc encore important.

La SNCF vise 26 millions de passagers en 2020 soit 26% du trafic grande vitesse.

Voir le test du TGV Ouigo entre marne-la-Vallée et Marseille réalisé cet été.

www.ouigo.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: