La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

volcan-eyjafiallajokull-islande-mai2010

Ryanair «s'oppose fermement à la décision de fermer l'espace aérien Scottish ce matin», après avoir entrepris un «vol de vérification» qui, selon elle n'a montré «aucune preuve de cendres volcaniques sur le fuselage, les ailes ou les moteurs».

Ryanair a annulé des vols vers et au départ de Glasgow Prestwick, Edimbourg et Aberdeen ce matin (24 mai), mais la compagnie a rencontré  l'IAA, ce matin, "afin de suprimer les interdictions de vol au plus vite».

Dans un communiqué, Ryanair a déclaré:

«Suite à une décision de l'Autorité de l'aviation irlandaise, Ryanair regrette d'avoir été obligée d'annuler tous ses vols vers / depuis les aéroports écossais pour le reste de la journée (24 mai). Alors que les aéroports de Glasgow, Prestwick et Edimbourg se trouvent en dehors de la « zone rouge » sur les cartes les plus récentes des services météorologiuques britanniques, la UK Civil Authority a décidé que ces cartes étaient  fausses et a fermé l'espace aérien. Plus tôt aujourd'hui, Ryanair a confirmé qu'elle avait effectué un vol de vérification à 41000 pieds dans l'espace aérien écossais, ce matin (24 mai). L'avion a décollé de l'aéroport de Glasgow Prestwick, s'est dirigé vers Inverness, Aberdeen et Edimbourg. Pendant le vol, il n'y a pas eu de nuage de cendres volcanique visible ou de toute autre présence de cendres volcaniques et l'inspection après vol n'a révélé aucune preuve de cendres volcaniques sur le fuselage, les ailes ou les réacteurs. L'absence de cendres volcaniques dans l'atmosphère soutient le point de vue énoncé par Ryanair qui estime qu'il n'y a pas de menace pour la sécurité des aéronefs dans cette "zone rouge" qui est une autre invention de l'office météo anglais et de la Civil Aviation Authority (CAA). Ryanair a également reçu une confirmation écrite de ses fabricants d'avion et de moteurs qui indiquent qu'ils fonctionnent dans ces "zones rouges" et, en tout état de cause, le vol de vérification de Ryanair, ce matin, confirme que la "zone rouge" au dessus de l'Ecosse n'existe pas».

Ryanair a demandé de rouvir l'espace aérien écossais et de permettre aux compagnies aériennes de voler en toute sécurité suite à son vol d'essai.

Plusieurs compagnies aériennes ont annulé ce jour leurs vols vers l'Ecosse dont British Airways, Ryanair, Easyjet, Loganair et Eastern Airways.

Plus d'informations: www.Ryanair.com

Crédit photo: @BusinessTravel.fr. Tous droits réservés.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut